REFLEXION

Un aliéné en liberté à Stidia



Il est connu de tous les anciens habitants de La Stidia. Dans le temps, il aimait fredonner les chansons de Hasni. Mais la misère des siens qui a eu raison de son esprit, a fait de lui à ses trentaines un aliéné inoffensif qui tout de même prenait le loisir d’ accomplir des actes immoraux sous  le ciel découvert devant les douches aux horaires des femmes. Son internat à l’hôpital psychiatrique de Mostaganem, grâce à l’intervention de la mairie, ne dura pas longtemps. A présent, « Bouhayrat » s’habille en femme, se teinte les cheveux mais surtout, se trimballe souvent muni d’une bouteille de bière à la main qu’il lance dans le tas des piétons ou contre le pare-brise d’un véhicule de passage. Le cas vécu ces derniers temps. Pour quand son hospitalisation ?                                         

I.B
Samedi 1 Septembre 2012 - 11:00
Lu 296 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par fmaryam le 01/09/2012 17:25
c'est a Mr le Maire de Stidia de faire le necessaire..

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+