REFLEXION

Un Algérien condamné à 14 ans de réclusion criminelle pour viols



Un Algérien jugé pour quatre viols commis à Paris, Lyon et Saint Maur des Fossés (Val de-Marne) en 2003 et 2004, a été condamné mercredi à quatorze ans de réclusion criminelle assortis d'une interdiction définitive du territoire français. La cour d'assises du Val de Marne a reconnu Aïssa Ziane Mamar coupable des viols de trois femmes, mais l'a acquitté « au bénéfice du doute » de celui d'une quatrième, violée en juin 2003 et décédée trois ans plus tard.  Les trois premières victimes s'étaient portées partie civile, mais seule une d'entre elles, visiblement très éprouvée, a assisté au procès. Le parquet de Créteil avait requis mercredi entre 18 et 20 ans de réclusion criminelle et une interdiction définitive du territoire français contre l'accusé, jugé à huis clos depuis lundi. Mamar avait été confondu par son ADN, identifié sur trois victimes et retrouvé dans le fichier national des empreintes génétiques. Pour le quatrième crime, aucun ADN n'avait été retrouvé mais le mode opératoire était similaire, selon l'accusation. Jugé par contumace en 2008 par la cour d'assises du Val de Marne, M. Mamar, 32 ans, avait été reconnu coupable des quatre viols et condamné à 20 ans de réclusion criminelle. Il a été interpellé en février 2011 alors qu'il faisait une demande de titre de séjour à la sous préfecture de Sarcelles (Val d'Oise), ce qui a permis de le rejuger.        

Ismain
Dimanche 20 Mai 2012 - 11:07
Lu 429 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+