REFLEXION

UTILISES DANS LES AGRESSIONS POUR PARALYSER TEMPORAIREMENT LES VICTIMES : 850 détonateurs électriques "Taser" saisis à Oran



Un véritable coup de filet  des services de la police relevant de la sûreté de wilaya d’Oran. Ces derniers  ont opéré une opération ‘’coup de poing’’ qui a été couronnée par la saisie  dans des magasins à  Medina Jdida,  d’une grande quantité d’équipements électroniques utilisés dans divers actes criminels dont des ‘’Tasers’’. Les services de la police, ont révélé, lors d’un point de presse, organisé au siège de la Sûreté de wilaya qu’ils  ont saisi  une grande quantité d’équipements électroniques utilisés dans divers actes criminels,  dans des magasins à haï (quartier) Medina Jdida d’Oran. Cette opération s’est soldée ainsi, par l’arrestation de quatre (04) individus.  Il s’agit en effet, de 850 détonateurs électriques "Taser" utilisés dans des agressions pour paralyser temporairement la victime et subtiliser ses objets et des lasers de différentes formes utilisés parfois dans les stades de football pour éblouir, a-t-on indiqué. Les services sécuritaires ont traité des affaires relatives à l’usage de ces équipements prohibés dans des agressions sur les routes et brouillage à l’atterrissage d'avions, selon les explications fournies. Les équipements saisis avaient des formes maquillées (de lampes et de stylos de valeur rangés dans leurs boites). Parmi les objets saisis des produits pyrotechniques (feux d'artifice à forte détonation), des caméras de surveillance difficilement détectables et des jumelles professionnelles de guerre, a-t-on signalé. Sur la base d'informations et de profondes investigations, l'opération des services de la Sûreté de wilaya a permis l’arrestation de quatre individus impliqués et la saisie des équipements entreposés dans des magasins à hai (quartier) Medina Jdida d’Oran dont les propriétaires ont eu recours à des subterfuges pour tromper la vigilance des éléments de la sûreté. La vente de ce matériel s'opère à la tête du client qui l'achète à des prix exorbitants, a ajouté la même source, soulignant que l’enquête sur cette affaire se poursuit.

Rym.B
Lundi 14 Décembre 2015 - 17:37
Lu 275 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+