REFLEXION

USURPATION DE SIGNATURE ET UTILISATION FRAUDULEUSE D’UNE PETITION : Scandale à la mouhafadha de Mostaganem

’C'est reparti !’’, le parti FLN à la Une d’un nouveau scandale politique , un communiqué annonçant le retrait de confiance au coordinateur de la Kasma, M. Ferhat Mohamed, signé par plus de deux cents militants , s’est revélé ‘’faux’’ après que le où les rédacteurs de la pétition, ont imité les signatures de certains militants et ont même trafiqué les dates de naissance de certains d’entre eux. Plusieurs élus et autres militants nous ont affirmé qu’ils n’ont jamais signé le dit document. Le coordinateur de la Kasma, ainsi que les victimes de cette arnaque n’ont pas caché leur souhait de poursuivre la Mouhafadha de Mostaganem devant la justice pour faux et usage de faux.



Aujourd’hui, nous abordons un sujet très délicat : le faux, l’usage de faux, l’usurpation de signature  et l’escroquerie en matière de politique. L’hypothèse d’un ou plusieurs personnes à la mouhafadha du FLN de Mostaganem, derrière une manœuvre ‘’dolosive’’ pour obtenir l’éjection du coordinateur de la Kasma de Mostaganem de manière frauduleuse  en vue de parachuter  une autre personne, pose plusieurs  questions et requit une enquête approfondie  pour mettre à nu le où les escrocs qui s’impliquent dans le ‘’trafic’’ politique pour accéder à des postes politiques importants. Désormais, au parti Front de libération nationale (FLN), on n’en finira jamais avec les pratiques antidémocratiques. L’exemple le plus illustratif est survenu à Mostaganem où une personne non encore identifiée n’a pas hésité à user de moyens frauduleux  pour éjecter de son poste le coordinateur communal de la Kasma de Mostaganem, M. Ferhat  Mohamed.En effet, une liste de militants du FLN a été établie frauduleusement pour demander le départ de M. Ferhat  Mohamed de la tête de la Kasma de Mostaganem. Selon ce dernier, la plupart des personnes, inscrites sur la liste ont nié ‘’catégoriquement’’ avoir signé quelconque pétition. Après vérification, plusieurs militants, contactés par téléphone, ont confié n’avoir jamais entendu parler de cette pétition. En outre, certains noms figurant sur cette liste ont  été inscrits avec de fausses dates de naissance, à l’instar de M. Abdelhamid Smain, Mounir Madani, Boudraf Sid Ahmed, Sbaibi Mohamed et Belkacem Rotba ainsi que Mme Fatima Belhamideche et A. Belhideche, qui ont tous confirmé n’avoir signé aucun document en ce sens. Pour M. Ferhat  Mohamed, c’est un acte criminel et il jure d’ester en justice la personne derrière ce complot. Pour ce faire, il va déposer une plainte devant les instances judiciaires contre la mouhafadha de Mostaganem pour faux et usage de faux, afin dit-il, de découvrir ‘’le mouton noir’’ qui jouit de l’impunité à l’intérieur de la mouhafadha et sème la dissension entre militants du parti. Questionné si cette opération a  un lien avec la préparation du 10ème congrès du parti prévu à la fin de ce mois de mai,M. Ferhat  Mohamed dira qu’il n’a aucune idée mais ça se pourrait bien. Car, a-t-il ajouté, le courant entre lui et le mouhafedh, Hamid Bendahmane, ne passe plus depuis 2010, quand ce dernier a décidé de lui retirer le cachet de la Kasma. A ce sujet,  M. Ferhat  dira que toutes les cartes d’adhérents en circulation sont nulles puisque, selon lui, sa signature n’a pas été apposée sur ces cartes, étant donné qu’il est ‘’légitimement’’ le coordinateur communal de la Kasma jusqu’à nouvel ordre. Il ajoutera, dans ce contexte, que seule une assemblée générale convoquée par les deux tiers des membres peut le destituer. ‘’Ce n’est pas une liste ‘’confectionnée’’ frauduleusement qui va  me pousser vers la porte de sortie’’, a-t-il martelé. Avant d’ajouter : ‘’je milite au sein du FLN depuis 1972 et ce n’est pas aujourd’hui qu’on va m’apprendre comment fonctionnent les structures du parti’’.  Par ailleurs, des personnes qui ont été entraînées  dans cette affaire de fraude disent être prêtes à témoigner devant la justice si cette dernière les convoque pour que personne n’ose, encore une fois, signer un document en leur nom et à  leur insu. Il est à signaler que le parti FLN est dans la tourmente ‘’des complots’’ depuis le coup d’Etat scientifique orchestré contre l’ancien  secrétaire général et moudjahid, Abdelhamid Mehri et la suite tout le monde la connait.   

Charef Slamani
Mardi 5 Mai 2015 - 17:47
Lu 828 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+