REFLEXION

UNIVERSITE DE TIARET : Les étudiants observent un sit-in



UNIVERSITE DE TIARET : Les étudiants observent un sit-in
Il y a seulement quelques jours un sit-in a été observé par les étudiants habitant la Daïra de Mahdia devant le siège de la D.O.U de Tiaret en signe de revendication du transport universitaire et voila un autre mouvement de protestation qui fait surface. Cette fois ci, c’est l’ alliance pour le renouveau estudiantin national (A.R.E.N )qui, dans un communiqué adressé au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et aux différents responsables concernés, dénonce l’anarchie qui règne au sein des cités universitaires et tient le directeur des œuvres universitaires de la wilaya de Tiaret pour responsable. Le signataire du communiqué dont « Réflexion » détient une copie s’interroge « comment peut on améliorer un secteur si sensible chargé de la formation de l’élite de la société pour assurer le développement national dans un milieu où la communication, le dialogue et le débat font défaut ? ». Dans le même communiqué le responsable du bureau de wilaya de l’AREN déplore la situation lamentable que vivent les étudiants dans chaque cité universitaire à commencer par l’absence du dialogue, et prise de décision abusives pour détourner l’attention des étudiants sur la mauvaise gestion et le non respect du règlement intérieur de la cité universitaire adopté par le ministre de tutelle. Le directeur de la cité refuse la constitution d’un comité de cité pour étouffer une légitime représentativité estudiantine, et éviter toute revendication telle que la dégradation de la nourriture sur les plans qualité et quantité. La santé des étudiants est constamment menacée suite au manque d’hygiène. les étudiantes sont exposées aux risques d’agression dans la mesure où les fenêtres sont démunies de grilles de défense et l’enceinte est faite de fer forgé conçu à des fins esthétiques que sécuritaires. Les coupures fréquentes et répétées de l’électricité, d’où la cité reste plongée dans le noir pendant des heures. Ces conditions de vie qui constituent un cadre de vie loin d’être agréable et ne répond nullement aux normes minimums exigées pour la vie dans une cité universitaire. En guise de refus de la politique adoptée dans la gestion des affaires des cités universitaires de la wilaya de Tiaret et de revendication de leurs droits les étudiants et sous l’égide de l’ AREN observent un sit-in et imputent aux responsables concernés tout dépassement qui pourra en découler.

Fayçal
Mardi 23 Novembre 2010 - 19:03
Lu 955 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+