REFLEXION

UNIVERSITE DE MOSTAGANEM : Installation d’une commission du logement de fonction



Constituée  de 6 personnes ; une commission mixte a été installée se composant  de  2 représentants syndicaux, de 2 membres du CNES, et les deux derniers des adjoints de  l’administration de l’université de Mostaganem à savoir : MR  Abdelwahab Mohamed et Mr Mohamed Nouar, En effet, le mot d’ordre lors de l'installation de cette commission pour l'attribution des logements de fonctions aux enseignants de l’université d’Abdelhamid Ben Badis, c’est  la rigueur dans le traitement des dossiers. Cette commission n’est nullement responsable des attributions des résidences, son rôle c’est de  veiller au bon déroulement de l’opération avec rigueur et impartialité. Les 100 logements qui vont faire l’objet de distribution comprennent des appartements de type F3 et F4 situés comme suit ; 50 logements à Kharrouba à coté du rectorat, et les 50 autres à la cité Salem dont la réception se fera dans les prochains mois, selon les recommandations de la dernière réunion organisée avant-hier au niveau de l’université de Kharouba. Ces logements seront attribués aux enseignants conformément  à  des critères en prenant en considération  des paramètres relatifs à un barème qui prend  en compte, à savoir le grade des postulants, un certificat négatif attestant qu'ils ne possèdent aucun logement ou lots de terrain…etc. La commission a prolongé aussi le délai de dépôt des dossiers pour les enseignants retardataires jusqu’au 30 septembre 2013. A noter, qu’il y a d’autres logements de fonction en cours de réalisation répartis comme suit ; 80 logements à coté de la nouvelle résidence universitaire 1000 lits, 70 logements sis au Hchem dont l’étude est en voie de finalisation ainsi que les fameux 50 logements réservés aux enseignants de la faculté de médecine. Un grand soulagement pour  les enseignants universitaires, par contre  les fonctionnaires de l’université qui se sentent marginalisés par leur  mise à l’écart ont affiché leur mécontentement  à l’octroi de ces logements aux enseignants, tandis que les travailleurs s’estiment lésés. Ces derniers interpellent le recteur de l’université sur ce qu'ils qualifient de discrimination et de  favoritisme banni par l’instruction ministérielle dont les dispositions modifient la circulaire n : 002104 du 21 septembre 1980 portant  amélioration du  système de répartition des logements relevant du ministère affectés  aux universités qui est de l’ordre de  60% des logements réservés  aux enseignants (université, INES, grandes écoles), 20%  sont attribués  aux travailleurs administratifs, techniques et de services relevant des établissements pédagogiques et 20%  destinés aux travailleurs des centres des œuvres sociales et universitaires.            

Kamel Bouziane
Mercredi 11 Septembre 2013 - 12:21
Lu 966 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+