REFLEXION

UNIVERSITE D’ES-SENIA : Réalisation prochaine d’un parc technologique

Un parc technologique sera réalisé prochainement à Oran avec la création de cinq centres de recherche, a annoncé lundi le recteur de l’université d’Es-Sénia (Oran).



Dans une déclaration, Pr Larbi Chaheb a souligné que ce technopôle, qui sera édifié sur le site de l’ex Institut algérien du pétrole (IAP) situé à proximité de l’université d’Es-Sénia, offrira à la communauté des chercheurs des équipements nécessaires pour développer la recherche scientifique dans certains domaines afin de répondre aux besoins futurs du pays."Avec ces cinq futurs centres nationaux de recherche et plateformes technologiques ouvertes à différents utilisateurs ainsi que des incubateurs d’idées innovantes, ce parc technologique sera incontestablement la locomotive de la recherche scientifique et un vrai challenge en matière de transfert de technologie", a-t-il souligné."Il offrira l’assistance nécessaire notamment aux jeunes chercheurs et les possibilités de rentrer au monde du travail par la création de leur propre entreprise", a ajouté le même responsable. Une convention entre la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT) relevant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et le Conseil national de recherche scientifique (France) sera signée avant la fin de l’année pour engager des actions de coopération dans la formation des jeunes chercheurs et les séniors qui vont les encadrer dans la réalisation de leurs projets, a révélé la même source. Des contacts sont également en cours avec des organismes d’ingénierie et de recherche américains (USA), a-t-on encore indiqué. Des centres nationaux de recherche scientifique en physique expérimentale, de chimie verte, en champ magnétique intense, risques majeurs, aide et soutien au diagnostic médical, bio-incubateur, ainsi qu’un palais des sciences, seront réalisés pour mettre à contribution les compétences algériennes établies au pays et à l’étranger, a fait observer, pour sa part, le vice recteur du développement de la prospective et de l’orientation de l’Université d’Oran, Pr Aïssa Delenda. Il a signalé, à ce propos, que les études de réalisation de trois de ces entités de recherche sont achevées et des appels d’offres pour la réalisation de deux autres viennent d’être lancés. L’année universitaire 2013-2014 a été marquée, à Oran, par l’inauguration de masters, l’un sur "l’adaptation et les changements climatiques", l’autre sur "l’agro-ressource fonctionnelles" (pharmacie). Ces deux masters ont été mis en place dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne.

Medjadji. H
Samedi 5 Octobre 2013 - 10:32
Lu 231 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+