REFLEXION

UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS : Les étudiants de l’architecture en grève haussent le ton



Un groupe d’étudiants en architecture à  l’université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem se sont présentés et ont sollicité un espace de notre quotidien pour exprimer leurs revendications, disent –ils,  et ce après mûre réflexion à l’instar des autres wilayas, telles qu’Oran, Blida, Laghouat, Bechar, Tlemcen, Oum El Bouaghi et Annaba. En effet, leur plateforme revendicative s’axe sur les points suivants : l’obtention d’un agrément d’exercice d’activité relatif après formation et stage dont la durée n’excédant  pas les 18 mois. Différencier entre un diplômé en Master 2 et un ingénieur d’Etat. Ces derniers demandent  aussi à ce que le classement dans la fonction publique d’un fonctionnaire titulaire d’un diplôme en Master 2 soit élevé au rang  14 et non au rang 13.  Il est utile de rappeler dans ce sens que l’inscription au tableau national des architectes ne peut être refusée si le demandeur : n’est pas titulaire d’un diplôme d’architecte délivré ou reconnu par l’Etat Algérien, ne jouie pas de ses droits civiques, a été condamné à des peines infamantes, n’a pas accompli, avec succès le stage professionnel, comme il est stipulé dans le règlement intérieur de l’ordre des architectes.         

B.Adda
Mardi 11 Novembre 2014 - 16:56
Lu 565 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+