REFLEXION

UNIVERSITE ABDELHAMID BENBADIS : Portes ouvertes sur l’ANSEJ



En marge des «Portes ouvertes», organisées pour les nouveaux bacheliers, à l’université Abdelhamid Benbadis 1500 , l’agence ANSEJ a développé sa stratégie en s’ orientant beaucoup plus vers les diplômés universitaires dans le financement des projets et ce afin de créer des activités innovantes, car l’agence opte à présent  pour la qualité. En effet, l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes de Mostaganem a financé 774 projets au profit des diplômés universitaires, des instituts et centres de formation professionnelle depuis sa création en 1998, selon le directeur de l’antenne de wilaya « M.Nouhila Abdellah » .A l’occasion de ces «Portes ouvertes» , le stand de l’ANSEJ a connu une grande affluence des futurs étudiants, venus s’enquérir de ces avantages accordés ainsi que du processus de dépôt du dossier jusqu’à l’entrée en exploitation du projet. Ce stand sert à rapprocher et attirer davantage le plus grand nombre de jeunes diplômés de l’université afin d’acquérir un esprit entrepreneurial et réaliser des projets innovants. Il s’avère un trait d’union entre l’université Abdelhamid Ibn Badis et le monde du travail. Sachant que le but de la maison entrepreneuriale installé au niveau de l’université des 1500 est d’organiser des opérations de sensibilisation au niveau des facultés de Mostaganem , vulgarisation du dispositif de l’ANSEJ , des rencontres et des portes ouvertes, des conférences d’accompagnement assurées par des enseignants universitaires et des cadres de l’agence, organisation des journées d’études en plus de l’université d’été à travers toutes les facultés. Rappelant que ces projets ont permis la création de 1.420 emplois dans les secteurs de l’agriculture, des services, de l’industrie, de l’hydraulique, des travaux publics et autres. La moyenne du montant de l’investissement de chaque projet est de 3 millions DA. Par ailleurs, quelque 600 jeunes bénéficiaires du dispositif de l’ANSEJ ont été formés dans le domaine de la gestion de l’entreprise depuis 2013. Car le porteur passera par une commission pour convaincre l’utilité de son projet alors que les promoteurs, porteurs de projets sont obligés de suivre une formation à la gestion d’entreprise avant le financement suivant la méthode « GERME » qui comporte 4 modules.                                     

G.Yacine
Mardi 1 Août 2017 - 18:55
Lu 241 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-09-2017.pdf
3.55 Mo - 19/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+