REFLEXION

UNE VISITE DE TRAVAIL SE TRANSFORME EN UNE AUDIENCE PUBLIQUE: Le wali en pompier à Bouguirat

La visite de travail programmée à l’occasion du 8 mai 45 dans la région des Medjaher, est sortie de son contexte au niveau des communes de Sirat et Bouguirat, où il faudrait le signaler, le wali a désamorcé une véritable crise sociale dans la région.



UNE VISITE DE TRAVAIL SE TRANSFORME EN UNE AUDIENCE PUBLIQUE: Le wali en pompier à Bouguirat
En effet, en se rendant tout d’abord à Sirat pour l‘inauguration de la nouvelle Mosquée « Othmane Ibn Aafane » des jeunes brandissant une banderole ou était écrit : « les jeunes de Sirat veulent exposer leurs problèmes au wali »,ont tenu à interpeller le premier responsable de la wilaya de cette façon. Ce dernier na pas fait la sourde oreille et s’est dirigé vers eux pour écouter leurs doléances. Beaucoup accusent certains élus, notamment le maire ainsi que d’autres responsables, d‘être derrière le retard dans l’exécution de certaines décisions ordonnées par les plus haut responsables de l’Etat et notamment le président Bouteflika en ce qui concerne l’accès à l’emploi, au logement et beaucoup d’autres projets dans le cadre de l’emploi de jeunes. Vu que la contestation commençait à pendre de l’ampleur, il a invité les jeunes à venir le même jour à partir de 15 h au siège de son cabinet pour discuter et trouver des solutions urgentes. La même situation s’est produite à Bouguirat lors de la visite du nouveau siège de l’APC. En sortant le wali a trouvé des jeunes et moins jeunes à l’attendre pour lui exposer leurs problèmes. La tension est montée d’un cran et pour désamorcer la crise, le chef de l’exécutif n’a pas hésité à prendre une décision urgente en provoquant une réunion avec certains contestataires en présence du chef de la Daïra, du P/APC de Bouguirat et d’autres élus. La plupart a parlé du problème de logement, de travail, des réseaux AEP et routiers. D’autres veulent bénéficier de projets dans le cadre de la CNAC car ils ont dépassé la quarantaine et n’ont jamais pu décrocher des emplois. Après les avoir écoutés attentivement le wali a pris note, en présence du président de l’APC, et a apporté des réponses convaincantes à leurs doléances. Ainsi, tout en restant fidèle à sa ligne de conduite, M. Ouaddah Houcine a toujours su gérer les débuts de crises en étant à l’écoute des citoyens dans les moments difficiles. Enfin, dans le cadre de la commémoration du 66ème anniversaire relatif aux manifestations du 8 mai 1946, le wali à assisté à la levée de l’emblème national au niveau du cimetière des chouhada de Saf-Saf, la commune des 350 chahids. Il a ensuite homologué à Souaflia une cité baptisée « 08 mai 1945 ». A Sirat la bibliothèque communale portera désormais le nom du « Chahid Benosmane Baghdad». A Bouguirat la place publique face au nouveau siège de l’APC a été baptisée place des Martyrs. Le wali était accompagné d’une forte délégation dont le P/APW M.Soltani Belghali, le commandant de secteur opérationnel, l’adjoint commandant du groupement de la gendarmerie, le chef de la sûreté, le directeur des Moudjahidine, le directeur de l’éducation ainsi que plusieurs autres personnalités. A la fin de la visite, le wali a assisté à une cérémonie de remise des récompenses aux athlètes qui ont participé au marathon organisé par la ligue d’athlétisme. Saisissant cette occasion,le président de ladite ligue a tenu à honorer les enfants et les femmes de chahid de la région ainsi que le wali, M. Houcine Ouaddah.

Mihoub et Rym.B
Lundi 9 Mai 2011 - 11:53
Lu 296 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+