REFLEXION

UNE VERITABLE HECATOMBE : Un samedi sanglant, 15 morts et 64 blessés

Selon un bilan rendu public dimanche par les services de la Gendarmerie nationale, ce samedi fut un samedi noir au cours duquel ont été enregistrés 44 accidents qui ont fait 15 morts et 64 blessés à travers 19 wilayas du pays



UNE VERITABLE HECATOMBE : Un samedi sanglant, 15 morts et 64 blessés
Ces accidents ont également occasionné des dégâts matériels importants à 61 véhicules, relève la même source. La journée meurtrière de samedi ne fait que confirmer une tendance haussière d’un début de Ramadan globalement sanglant. Déjà le premier jour, pas moins de 16 personnes ont trouvé la mort et 24 autres ont été blessées dans 13 accidents de la route survenus à travers le territoire national. Ces accidents ont été enregistrés dans 11 wilayas du pays que sont Msila, Bouira, Mascara, Djelfa, Tébessa, Béjaïa, Constantine, Biskra, Naâma, El-Bayadh et El-Oued. La wilaya de Djelfa a enregistré deux accidents avec un lourd bilan, à savoir 4 décès et 7 blessés. Selon la Protection civile, les principales causes de ces accidents sont dues à l’excès de vitesse, au dépassement dangereux et au non-respect de la distance de sécurité. Au quatrième jour du ramadan, (jeudi 4 août) au moins dix personnes ont trouvé la mort et quarante-six autres ont été blessées dans trente accidents de la circulation routière dans plusieurs wilayas du pays selon le bilan hebdomadaire de la gendarmerie nationale. Trente accidents de la circulation routière, neuf mortels, dont un ferroviaire et vingt et un corporels, ont été enregistrés à travers 19 wilayas du pays, précise la gendarmerie nationale. On comprend mieux pourquoi notre pays trône au peloton de tête des pays où les accidents de la route font plus de 4000 victimes. L’accident le plus meurtrier de ce samedi a été enregistré à 10h15 sur la voie ferrée dans la commune de Bir El-Arch (Sétif) lorsqu’un train de marchandises transportant du gasoil, venant de Constantine, a percuté un véhicule léger à hauteur du passage à niveau non gardé. L’accident a causé le décès des cinq occupants du véhicule, dont les corps ont été déposés à la morgue de l’hôpital d’El-Eulma (Sétif). La brigade de la Gendarmerie nationale de Bir El-Arch a immédiatement ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de cet accident tragique.

Ismain
Mardi 16 Août 2011 - 11:26
Lu 355 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+