REFLEXION

UNE RICHESSE DES PLUS INDENIABLES :Quelles perspectives pour le secteur du tourisme ?

Le secteur du tourisme est pourvoyeur de richesses et permet des rentrées en devises pour l’Algérie. Vendre davantage l’image de l’Algérie, Le tourisme ce n’est pas simplement une politique, ou un slogan mais une application réelle sur le terrain.



UNE RICHESSE DES PLUS INDENIABLES :Quelles perspectives pour le secteur du tourisme ?
Le tourisme en Algérie a longtemps été à l’abandon mais l’Etat semble décidé à redonner à ce secteur une dynamique a même de générer des emplois et des recettes, dans sa volonté de diversification de son économie, l’Algérie prévoit de mettre le tourisme au premier plan de sa stratégie de développement. Car le tourisme ce n’est pas simplement une politique, ou un slogan mais une application réelle sur le terrain. Or celle-ci tarde à voir le jour, car même si des efforts considérables sont consentis, et le nombre de touristes étrangers, et même nationaux, a augmenté ces dernières années, il n’en demeure pas moins que le désenchantement est toujours au rendez- vous. Beaucoup de touristes, après un seul séjour, ne reviennent plus pour de simples raisons d’hygiène dans certaines structures d’hébergement, ou pour des problèmes d’organisation des séjours. Car même si la beauté de l’Algérie est mise en avant, cela passe aussi par la propreté des sites et par la qualité des prestations et de l’accueil réservé aux touristes. Vendre d’avantage l’image de l’Algérie à travers la participation à des foires et salons internationaux du tourisme, augmenter les capacités d’hébergement (un grand déficit est constaté dans ce domaine mais beaucoup de projets sont en cours de réalisation), améliorer les prestations de services (un travail énorme reste à faire dans ce domaine), encourager l’utilisation des nouvelles technologies, notamment par les agences de voyage, pour promouvoir le produit touristique algérien, chaque région ayant son charme, et lever les contraintes qui entravent l’investissement touristique sont autant de chantiers qui requièrent Le secteur du tourisme est pourvoyeur de richesses et permet des rentrées en devises pour l’Algérie. Des mesures sont mises en place pour encourager l'investissement dans le domaine touristique. Des résultats palpables sont à relever avec l'ouverture ces dernières années de plusieurs infrastructures touristiques à la hauteur des attentes des touristes, et ce, à travers tout le territoire national. Seulement, le déficit dans ce domaine reste encore à rattraper, d’ou le lancement de plusieurs autres projets touristiques. Soigner l'image de l’Algérie, Mais pour relancer ce secteur et rendre les sites algériens attractifs aux yeux des touristes, il est impératif de moderniser et réhabiliter les infrastructures. Le plan d’orientation qui s’étend jusqu’à 2030, attirer quelque 2,5 millions de touristes par an à l’horizon 2015.des mesures afin d’atteindre ses objectifs notamment en ce qui concerne la facilitation d’accès aux crédits à l’investissement dans ce secteur. À consolider la relation entre les secteurs public et privé afin de mettre en œuvre le programme touristique, le taux d’intérêt est passé de 5,5% à 2,5% pour les investisseurs dans le Nord et à 1% dans les régions du Sud. Pour ce qui est des structures d’accueil le secteur du tourisme compte atteindre une capacité d’accueil de 75.000 lits à l’horizon 2015, ces projets sont à même de créer des emplois pour résorber le chômage. En collaboration avec l’organisation arabe du tourisme à former les jeunes algériens dans le domaine touristique en vue de développer leurs capacités en la matière. Le Tourisme est un outil de valorisation du patrimoine culturel, et que son développement est un facteur essentiel d’ouverture et d’échange interculturel. Un programme mené actuellement par le secteur privé devrait augmenter la capacité nationale en lits hôteliers de 80.000 unités, qui viendront renforcer la capacité actuelle, estimée à 95.000 lits. Plus de 700 projets touristiques en cours de réalisation au niveau national avec la création de 36000 emploi, en cours de réalisation à travers les différentes régions du pays au titre des programmes d’investissements touristiques. Le développement du tourisme vert un créneau porteur ne peut se faire qu'à travers la maîtrise des programmes d'action qui doivent répondre aux règles de la bonne gouvernance et de contrôle. Nécessaire d'élaborer des études précises et périodiques, pour préserver les équilibres environnementaux, la diversité écologique, de former des guides spécialisés et de sensibiliser la population quant à l'importance  de ce genre de tourisme.

B. BENHAMOU
Vendredi 12 Octobre 2012 - 23:00
Lu 187 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+