REFLEXION

UNE MARCHANDISE ESTIMEE A PLUS DE 3 MILLIARDS DE CENTIMES A EL AMRIA D’AIN TEMOUCHENT : Saisie d’un conteneur chargé d’effets vestimentaires

Les produits de la contrebande, qui alimentent aujourd’hui le marché Algériens sont de qualité variable et très diversifiée. On y trouve de tout et pour tous les budgets, de véritables grandes marques mais aussi beaucoup de contrefaçons et des produits de basse gamme donnant ainsi à nos villes et villages l’image d’un grand bazar.



UNE MARCHANDISE ESTIMEE A PLUS DE 3 MILLIARDS DE CENTIMES A EL AMRIA D’AIN TEMOUCHENT : Saisie d’un conteneur chargé d’effets vestimentaires
Comment ces trafiquants en tout genre échappent-ils au contrôle ? C’est la question qui se pose. En plus de la contrebande des effets vestimentaires, qui envahissent tous les marchés algériens, il faudrait y ajouter le problème de la drogue qui fait des ravages dans la jeunesse. La contrebande, n’est plus un tabou et elle est visible, à voir toutes sortes de produits et marques et personne d’ailleurs ne s’en cache, ce qui démontre bien l’ampleur du trafic, du fait que la semaine écoulée, les éléments de la Gendarmerie nationale du groupement d’El-Amiria (Aïn Témouchent), agissant sur renseignement avaient intercepté un camion chargé de marchandises suspectes, et ce après la rupture du jeûne. Selon les informations recueillies, le camion était chargé d’effets vestimentaires de marques étrangères et qu’il venait du port de Ghazaouet (Tlemcen) et dont la quantité dépassait de loin le chargement déclaré dans la facture et les documents douaniers. Après l’avoir intercepté, les éléments de la gendarmerie nationale, ont procédé au contrôle puis orienté au siège de la gendarmerie locale pour enquête. Après le contrôle du camion, il s’est avéré que la marchandise saisie, était importée d’Espagne, pour être transférée vers une entreprise dont le siège social se trouve à Alger. L’enquête de la gendarmerie a fait ressortir que le chargement déclaré était non conforme au document douanier D3. La constatation faite par les gendarmes, ne concordait pas avec le document, donc il était clair que c’était une fausse déclaration. Il y avait un supplément de, 9 389 lunettes de soleil pour hommes avec 690 boîtiers de lunettes vides, 90 jeans pour homme, 5 141 sacs à main, 3 876 paires de chaussures pour femmes, 468 pyjamas pour femmes, 56 jupes, 600 liquettes et 4 326 sous-vêtements. 366 paires de chaussures pour enfants, 414 jeans, 7 600 shorts, 334 tricots, 17 538 sous-vêtements, 100 pantalons pour femmes, 748 pulls pour femmes et 897 pour homme. Un camion de marque Renault et un conteneur Avec marchandise comprise a été également saisi. Les marchandises saisies sont estimées, à Plus de 3 milliards de centimes.

C Djamel
Dimanche 14 Août 2011 - 10:16
Lu 311 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+