REFLEXION

UNE LISTE ‘’FICTIVE’’ DE 100 LOGEMENTS AFFICHEE A SIDI ALI : Le wali intervient et ordonne une étude des dossiers

Encore une fois, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid vient au secours des administrateurs et des élus ‘’incompétents’ de la commune de Sidi Ali qui ont affiché une liste ‘’fictive’’ de 100 bénéficiaires de logements sociaux, pour esquiver la colère des citoyens, alors que ces logements ne figurent guère dans le programme et les dossiers
des bénéficiaires n’ont même pas été étudiés. Une fuite en avant de l’ex-chef de la daïra de Sidi Ali, qui a suscité la colère des citoyens, obligeant aujourd’hui le wali à corriger
ce zèle. Explication :



En effet, pour réparer la bourde de l’ancien chef de la daïra de Sidi Ali, qui a ordonné l’affichage d’une liste de 100 bénéficiaires de logements alors que leur programme n’a jamais existé et aucun dossier n’a été étudié, le wali de Mostaganem, M. Abdelwahid Temmar a décidé de normaliser la situation et a réussi à convaincre les services du ministère de l’habitat d’octroyer un quota supplémentaire de 100 logements pour la commune de Sidi Ali. Ce cas inédit dans la gestion des affaires publiques, survenu à Sidi Ali, a poussé le Wali Temmar à prendre les dispositions qui s’imposent. Il a ordonné, à cet effet, l’actuel chef de la daïra de Sidi Ali de rectifier le tir et d’étudier tous les dossiers des 100 personnes ayant figuré sur la liste affichée par l’ancien chef de la daïra. Il est à signaler que cette liste a été affichée pendant 2 heures avant d’être retirée. De ce fait, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, tient à informer les citoyens de Sidi Ali que seul le plus méritant aura un logement et c’est l’étude des dossiers qui déterminera  la liste finale qui exclura tous les ‘’intrus’’  et les personnes ayant un revenu dépassant le maximum autorisé celui de 24000 dinars. Cette affaire des 100 logements ‘’fictifs’’ à Sidi Ali a provoqué un climat d’incertitude chez les citoyens qui ont été, malheureusement, induits en erreur par l’ancien chef de la daïra et ses complices élus locaux. Ces derniers n’ont pas daigné dire la vérité aux citoyens, craignant pour leur avenir politique à l’approche des échéances électorales ; les locales et les législatives auxquelles l’actuel maire de Sidi Ali est candidat.   

Riad
Samedi 18 Février 2017 - 18:06
Lu 399 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي