REFLEXION

UNE JOURNEE SUR LES REFORMES POLITIQUES A MASCARA : Les autorités à l’écoute des jeunes

La Maison de la Culture « Abi Ras Naciri » a abrité une journée débat sur les réformes politiques du Président de la République et les ambitions des jeunes qui fût animée par des députés d’obédience FLN en présence des associations et des représentants de la société civile
de la région de Mascara.



Le représentant du directeur de l’emploi de la wilaya de Mascara a brossé un tableau sur les objectifs atteints par les structures d’aide à l’emploi de jeunes et les postes d’emploi créés dans le cadre de la politique de l’emploi mise en application par le chef de l’Etat. Le député n’a pas tari d’éloges sur les réalisations concrétisés par l’Etat dans le Domaine de l’emploi et du logement. Le Coordinateur des moudjahidine a lui donné au Président de la République le rang des « prophètes » suite à la réconciliation décidé par ce dernier afin de rassembler le peuple dans ses différentes composantes. Par contre, les jeunes qui ont intervenu n’ont pas cessé de soulever les problèmes et les entraves bureaucratiques dont ils sont victimes et à tous les niveaux. Certains d’entre eux ont soulevés les problèmes qu’ils rencontrent au niveau de l’ANSEJ, la CNAC et les autres institutions financières quant aux dépôts de leurs dossiers de prétendants aux crédits d’investissement pour la création de petites et moyennes entreprises, d’autres ont posé le problème de leurs déplacements des marchés et des boulevards ou ils payés la location des murs à 7000DA/mois et qui sont objet de chasse par les services de sécurité. Les autres ont demandé ouvertement au député et au directeur de l’emploi et disent que c’est valable pour l’ensemble des responsables de la wilaya et à tous les niveaux d’ouvrir leurs portes devant les doléances des citoyens même s’ils ne peuvent ou ne veulent pas régler leurs problèmes. Les portes de nos responsables sont toujours closes devant le citoyen, Ali n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour dire « Le président de la République conjugue de grands efforts pour la jeunesse algérienne mais ce sont les responsables locaux qui font le blocage et continuent à parler la langue de bois devant le peuple se croyant dans les années 1962. Les choses ont révolues que nos élus se réveillent avant que la caravane s’éloigne !

B.Boufaden
Dimanche 15 Mai 2011 - 11:30
Lu 284 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+