REFLEXION

UNE FILLE DE 16 ANS MORTELLEMENT POIGNARDEE A MANSOURAH : En pleine rue : Elle a reçu 10 coups de couteau en pleine poitrine

Deux crimes en l’espace de 48 heures, ont été enregistrés à Mansourah. Le premier a eu pour victime une jeune fille de 16 ans qui a été mortellement poignardée en plein public. Elle a reçu 10 coups de couteau en pleine poitrine. Un autre crime a eu lieu 24 heures plutôt, où un jeune homme de sexe masculin âgé de 21 ans, a été découvert égorgé dans la périphérie du chef lieu de commune.



UNE FILLE DE 16 ANS MORTELLEMENT POIGNARDEE A MANSOURAH : En pleine rue :  Elle a reçu 10 coups de couteau en pleine poitrine
La paisible localité de Mansourah, distante d’une vingtaine de km du chef lieu de Mostaganem, a été secouée par un terrible drame survenu dans l’après-midi d’avant-hier en plein centre du village. Dans l’après midi de la journée du lundi 4 juillet, aux environs de 14 heures, une jeune fille répondant aux initiales F.B, âgée de 16 ans est harcelée par un jeune homme qui voulait coûte que coûte lui parler, mais la jeune fille du genre à ne pas se laisser faire, l’ignora complètement et continua sa route. Elle marchait en toute quiétude, la rue n’était d’ailleurs pas déserte, malgré la canicule, quelques passants déambulaient encore dans la rue, lorsqu’elle fut accostée par cet inconnu en essayant de l’attirer violemment vers lui. Elle se défend et reprend son chemin. Seulement, le jeune homme ne céda et accentua sa pression. Devant son obstination et son refus de la laisser tranquille, la victime qui n’imaginait malheureusement pas un seul instant que son sort était scellé ce jour-là, répliqua en le sommant de s’éloigner d’elle et de la laisser tranquille, mais le ‘’harceleur’’, continua jusqu’à ce qu’une lutte s’engagea entre les deux en public et devant plusieurs témoins dont personne n’a osé intervenir pour défendre la jeune fille qui se débattait courageusement. Mais la folie meurtrière de l’agresseur ne s’est pas arrêtée là, il exhiba un couteau dissimulé dans l’une de ses poches, et porta plus de 10 coups de poignards mortels à la poitrine de la jeune fille, qui s’écroula sur le sol. Cette dramatique scène digne des films hollywoodiens, s’est déroulée sous les yeux ébahis de plusieurs personnes restées figées par ce qui venait de se passer sous leurs yeux. Après le forfait, l’auteur du crime a pris la fuite. Malgré les alertes données, les services compétents ont mis beaucoup de temps pour arriver et évacuer le corps de la victime vers la polyclinique de Mansourah, où la victime a rendu l’âme suite à ses graves blessures. Plus tard, et après que les services compétents eurent ouvert une enquête, l’auteur du crime a pu être identifié et arrêté. Par ailleurs, un autre crime avait été commis dans la même localité (Mansourah), 24 heures plutôt. Il s’agit cette fois d’un corps de sexe masculin, âgé de 21 ans, découvert au bord de la chaussée dans la périphérie du chef lieu de commune. Selon les informations recueillies, la victime a été égorgée et jetée sur la voie publique. Les investigations menées par la brigade de la gendarmerie compétente, ont permis l’identification du criminel, qui a été immédiatement arrêté, à son tour. Le suspect est un récidiviste, notoirement connu par les services de sécurité pour ses activités criminelles. Deux affaires criminelles en l’espace de 48 heures, commis dans une paisible localité, qui n’a jamais connu de pareils crimes. Aussi, quoique les deux affaires eurent été élucidées en un temps record, il n’en demeure pas moins que l’insécurité a touché de plein fouet ces communes dépourvues de brigades de gendarmerie nationale et de commissariat de police.

Ahmed Mehdi
Mercredi 6 Juillet 2011 - 10:09
Lu 1368 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+