REFLEXION

UNE FAMILLE EN DANGER DE MORT A MASCARA : Un câble de 3O milles volts sur le toit d'une habitation



UNE FAMILLE EN DANGER DE MORT A MASCARA : Un câble de 3O milles volts sur le toit d'une habitation
Les citoyens se sont toujours posés la question suivante, pourquoi les services concernés ne réagissent pas immédiatement et font souvent preuve de léthargie manifestée sous forme d’un je « m’en foutisme » à chaque fois qu’un moindre problème surgisse mettant en conséquence la vie du citoyen en danger. L’exemple est frappant comme le démontre cette photo qui témoigne incontestablement de l’irresponsabilité et de l’inconscience de nos responsables qui ne se soucient guerre de la vie du citoyen. Ce fâcheux incident est survenu suite à un accident de circulation dans la commune d'E-Bordj où un camion de gros tonnage a percuté pour une raison ou pour une autre un pilon éclectique de haute tension projetant ainsi ses câbles qui sont tombés sur le toit d'une maison causant ainsi une grande frayeur aux habitants, heureusement qu’il n’y a plus de peur que de mal. Selon la source, il s’agit d’une habitation qui a été construite sans l'accord de la sonelgaz sous une ligne de haute tension et que ses occupants ne prennent ps conscience du danger qu’ils encourent. Cette famille, selon les déclarations du père, vit sans électricité depuis 2003. De son coté, un responsable de la Sonelgaz dira "cette construction a été bâtie sous une ligne de haute tension de 30 milles volts, sans demander l’avis même de la Sonelgaz et le propriétaire a été invité dés le départ de stopper les travaux parce qu'il se trouvait dans une zone à risque. Pour contraindre ce dernier d’arrêter les travaux et ne point exposer toute une famille notamment des enfants aux risques du danger, la Sonelgaz avait procédé à une déposition auprès des services de sécurité de la localité qui est restée sans suite. Par la suite, la sonelgaz a établit un premier devis pour déplacer cette ligne de haute tension que doit prendre en charge le propriétaire, d’où le devis de 85 Millions à la chargé de cette personne. Dans ce contexte la sonelgaz a adressé également le devis en question à l'APC et au chef de la DAIRA, qui ont autorisé ce citoyen à procéder aux travaux de construction de cette habitation et ce dans une zone dite à risque. Cependant il y a lieu de signaler que cette personne ne peut prétendre à un quelconque branchement d'électricité tant que sa situation n’a pas été régularisée, étant donné que cette construction est considérée comme étant illicite. Dans ce sillage, il est à se demander, que même si la construction est illicite, qu’attendent les autorités compétentes pour intervenir vu le danger constant qui menace cette famille et par conséquent tout le voisinage.

B.Boufaden
Mercredi 30 Juin 2010 - 10:32
Lu 680 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+