REFLEXION

UNE FAMILLE ATTEND SON LOGEMENT DEPUIS 1991 : Faut-il attendre 20 ans encore ?



UNE FAMILLE ATTEND SON LOGEMENT DEPUIS 1991 : Faut-il attendre 20 ans encore ?
Expulsée par décision de justice, en date du 13 -06-2001, de la villa en location, située à la pépinière, la famille Zerrouki attend, à ce jour un logement pour se reloger et pour lequel plusieurs dossiers, ont été déposés auprès des services concernés. Mais en vain.
Après avoir été expulsée, de la villa qu’elle a occupée pendant trente ans, la famille Zerrouki Allel, composée de 5 personnes, a d’abord élu domicile, sous une tente dressée à même le trottoir, avant de trouver une pièce, dans une habitation collective ( haouch), située à Tigditt, pour se reloger. Depuis le 13 juin 2001, la famille Zerrouki a déposé, plusieurs dossiers de demande de logement, dont le premier date d’avant l’expulsion, à savoir le 30-09-1991. Le récépissé de dépôt N° 5199. Ne voyant rien venir, la dite famille a introduit un recours, en datte du 10-11-1999 (récépissé N° 1128), auprès de la commission de recours, de la wilaya chargée de l’attribution des logements sociaux. Le rapport établi, par le service technique relevant de l’APC de Mostaganem, après une visite du lieu, où réside la famille Zerrouki, à savoir la rue 21 N° 392, octroi 133 points en faveur de cette dernière, suite aux conditions, dans lesquelles se trouvaient les Zerrouki et les documents fournis à l’appui. Ceci dit, aucune suite n’a été réservée. Ne perdant aucunement espoir, les Zerrouki ont renouvelé leur demande, en date du 17-03-2002 (récépissé N° 11311), suivi d’un autre dossier, en date du 03-01-2006 enregistré sous le N° 277. Malgré toutes ces péripéties, la famille Zerrouki ose garder l’espoir, qu’un jour les responsables concernés, veuillent bien statuer sur sa situation, qui n’a que trop duré. Vivant dans l’exiguïté d’une seule pièce, la famille Zerrouki, composée de cinq personnes, étouffe. Depuis la première demande de logement, en date du 30-09-1991, les trois enfants ont grandi et ont besoin de plus d’espace, qu’une pièce en location dans un haouch ne peut leur offrir.

M. Bentahar
Mercredi 27 Janvier 2010 - 23:01
Lu 445 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+