REFLEXION

UNE COMMISSION MINISTERIELLE ENQUETE DANS PLUSIEURS WILAYAS : Un trou de près de trois milliards de cts, à la résidence des 1500 lits de Mostaganem



UNE COMMISSION MINISTERIELLE ENQUETE DANS PLUSIEURS WILAYAS : Un trou de près de trois milliards de cts, à la résidence des 1500 lits de Mostaganem
Une affaire de détournement et dilapidation de derniers publics, concernant la cité des 1500 lits, sise à Kharrouba Mostaganem, est encore pendante, auprès du tribunal de Mostaganem, où pas moins de huit prévenus y sont impliqués, dont essentiellement le directeur B.M. L’expertise judiciaire a déjà été ficelée, le préjudice total causé s’élève à la somme de 2. 906.677.800 de centimes. Ne dit-on pas que bien mal acquis ne profite jamais ! Il semblerait, que certains directeurs des œuvres sociales universitaires et des directeurs de résidences et certains responsables d’organisations estudiantines, sont mis à l’index. Selon des sources, il a été décidé d’assainir le secteur. Dans ce contexte, des enquêtes minutieuses sur les biens, les comptes en banque et autres propriétés, acquis par ces responsables, sont diligentées par les services sécuritaires. Les enquêteurs qui se penchent actuellement sur les fortunes amassées par certains directeurs des œuvres universitaires et de résidences, au centre du pays, se rendront sans aucun doute à Mostaganem. Cette enquête touchera, même les biens de leurs proches qui seront épluchés, vu que les prête-noms ne sont pas à écarter. Les premières enquêtes diligentées à Alger, ont révélé des dépassements et des malversations. Marchés douteux, en violation de la réglementation en vigueur, ainsi que l’implication des responsables d’organisations universitaires, de connivence avec les directeurs de résidences seront dévoilés dans plusieurs wilayas. A noter, que Mostaganem serait sons aucun doute, touchée par ces enquêtes, qui à plusieurs reprises, a été secouée et éclaboussée par des scandales et malversations, dont la plupart ont abouti devant la justice. Il est utile de signaler, qu’une affaire de dépassements, d’escroquerie, de détournement de marchandises et dilapidation de derniers publics, concernant la cité des 1500 lits, sise à Kharrouba Mostaganem, est encore pendante, auprès du tribunal de Mostaganem, où pas moins de huit prévenus y sont impliqués, dont essentiellement le directeur B.M. L’expertise judiciaire a déjà été ficelée, le préjudice total causé, s’élève à la somme de 2. 906.677.800 de centimes. Dans le cas où des enquêtes judiciaires seront diligentées et que le cocotier serait secoué, les surprises ne seront pas à écarter, dans la mesure, où différents responsables des œuvres universitaires ont amassé de grosses fortunes, ont édifié des résidences évaluées à des milliards, possèdent des voitures de luxe, une réalité à ne pas occulter. Aujourd’hui, les premiers responsables concernés, doivent s’impliquer judicieusement, à l’effet de lever le voile sur certaines zones d’ombre et de situer les responsabilités des uns et des autres. En tout état de cause, il n’est un secret pour personne, que les œuvres universitaires ne cessent de constituer un facile enrichissement pour les commerçants véreux et les fonctionnaires inconscients aux aguets du gain facile.

Essafi.A
Lundi 22 Novembre 2010 - 22:01
Lu 664 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+