REFLEXION

UN WALI HONNETE PEUT FAIRE DES MIRACLES DANS SA WILAYA : Les pouvoirs d’un wali ..!



UN WALI HONNETE PEUT FAIRE DES MIRACLES DANS SA WILAYA : Les pouvoirs d’un wali ..!
Ces Walis connaissent-ils vraiment les Wilayas qu'ils gèrent, ont-ils vraiment une vision globale, et les compétences nécessaires? La population de la Wilaya a t- elle un droit de regard sur la gestion de la wilaya. Qu’en pensez-vous ? SSelon certains citoyens que nous avons interrogés, le wali est un fantôme qui gère une Wilaya, toujours invisible, loin de la population alors qu’Il devrait y avoir un audit continu, sur la gestion de la Wilaya, des dépenses des budgets avec une totale transparence, et devrait aussi être à l'écoute de la population.. C’est pour ces raisons que certains citoyens préfèrent que les walis devraient être élus par la population et non pas désignés par l’administration. Le wali est un fonctionnaire, il n’est pas élu, mais nommé par le président de la République. Au niveau d’une wilaya, c’est le président de l’APW qui est choisi et élu parmi les membres de l’assemblée eux-mêmes élus par les citoyens de cette wilaya. En principe, le wali représente le président de la République et tous les ministres dans sa wilaya. Il supervise toutes les administrations dites décentralisées ainsi que les services communaux. Il est le chef de l’exécutif de la wilaya et gère, avec les directeurs de wilaya tous les projets de développement dont la plupart sont inscrits à sa demande. Avec tous les pouvoirs dont il dispose, un bon wali volontaire, compétent et honnête peut faire des miracles dans sa wilaya, en matière de développement, de sécurité, de propreté et même de justice, à condition qu’il soit protégé en haut lieu contre la mafia. Malheureusement, la plupart des walis se contentent de vivre et laisser vivre. Il est vrai qu’il ne peut rien faire tout seul. Tout son pouvoir est la somme des compétences et du savoir-faire de tous les cadres et autres travailleurs qui relèvent des administrations placées sous son autorité. Un wali n’a pas le pouvoir d’attribuer un marché Tout marché de travaux ou autre fait l’objet d’un cahier de charges dressé par une administration par le biais d’un bureau d’étude, doit respecter une procédure de passation que contrôlent des commissions et les organismes financiers. Le wali ne peut pas non plus imposer une norme technique ou un type d’architecture. Dans une wilaya, ce sont des centaines de cadres qui participent aux différentes tâches de fonctionnement et de développement. Les réunions sont très fréquentes, le wali y assiste personnellement ou se fait remplacer par son représentant qualifié tout en restant informé de toutes les décisions importantes. Tout responsable peut contester une décision du wali qu’il juge contraire à la réglementation. Dans ce cas, le wali peut le réquisitionner, mais un rapport est adressé au ministère concerné qui peut faire annuler la décision du wali. Un wali peut demander le départ d’un directeur ou autre cadre relevant d’une administration décentralisée, (travaux publics, habitat, éducation …), mais le ministre de tutelle peut refuser s’il estime les motifs inexistants ou insuffisants. Les textes sont très bien conçus, ils ont tout prévu pour que cela fonctionne au mieux. Malheureusement, leur application est une autre paire de manches. Les pouvoirs ne sont plus le fait des compétences, mais des personnes, chacune en fonction des appuis dont elle dispose.

Ismain
Samedi 2 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1356 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+