REFLEXION

UN RETARD CONSTATE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT A ORAN : Manquement avéré dans la réalisation de projets structurants

Une évaluation préliminaire a été relevée par le wali d’Oran, Abdelghani Zaalane, indiquant que les retards enregistrés, en matière de réalisation des projets, sont liés au problème de manque de moyens requis pour leur concrétisation par les bénéficiaires de projets.



Visite après visite, le constat devient de plus en plus clair et amer pour M. Zaâlane, qui ne serait pas content de ce qu’il est en train de voir au fur et à mesure, des chantiers à l’arrêt, un manque flagrant de moyens et d’effectifs chez les soumissionnaires, des conflits qui n’ont pas été réglés depuis des années, bref, une situation désastreuse, au cœur de la ville. Pour faire face à cette situation pénalisante et qui peut compromettre le développement de cette importante wilaya sur l’échiquier du bassin méditerranéen, le nouveau wali vient de tracer les grandes lignes, de son opération de sauvetage d’El Bahia. Programmes de logements, lutte contre la bureaucratie, sécurité des personnes et hygiène de l’environnement, telles ont été les priorités de l’administration locale qui ont été mises en avant par le wali, M. Abdelghani Zaâlane. Il a indiqué entre autres que «le projet de la grande métropole qu’ambitionne la wilaya d’Oran, doit impérativement passer d’abord par la résorption des bidonvilles et ensuite l’instauration d’un climat social  sain et sécurisé». «Il faut aussi focaliser tous nos efforts sur l’achèvement des projets structurants en cours de réalisation», a-t-il ajouté. Sur le volet sécuritaire, le wali a indiqué qu’une réunion a été organisée avec les représentants des forces de l’ordre locales, et des mesures plus strictes ont été décidées, ainsi que l’organisation d’opérations ciblées qui frapperont les foyers de la criminalité, aussi souvent que possible, pour lutter contre tout forme de trafic et de violence. «Ce ne sont pas des armes blanches dans les mains de quelques bandes qui vont nous faire reculer, nous qui avons lutté contre les terroristes pendant la décennie noire», a fait savoir, M. Zaâlane. Place désormais à la concrétisation de ses paroles, pour redorer le blason de la wilaya d’Oran, en attendant sa tournée à travers les autres communes, qui sera une autre paire de manches.

Medjadji. H
Mercredi 4 Décembre 2013 - 16:29
Lu 167 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+