REFLEXION

UN RAMADHAN SANGLANT EN ALGERIE : 200 morts et 1800 blessés dans des accidents de la route



La route continue de tuer. Plus encore en ce mois de Ramadhan avec la somnolence au volant, des conducteurs donnant libre  cours à leur hyper irascibilité, sans compter les causes d’origine mécaniques ou celles liées à l’état de la route. Incroyable, mais pourtant vrai ! Depuis le début du mois de Ramadhan pas moins de 200 personnes ont trouvé la mort sur la route, alors que 1.800 sont blessés dont certaines condamnées à passer le restant de leur vie sur une chainse roulante. Ces chiffres ont été révélés jeudi par la Gendarmerie Nationale qui indique que la semaine qui va du 8 au 14 juillet a vu la mort de pas moins de quatre-vingt huit (88) personnes alors que 933 autres ont été blessées dans 509 accidents. Le nombre d’accidents a augmenté de 69 accidents, celui des décès de 3 et celui des blessés de 94, par rapport à la période précédente, selon Le communiqué de la Gendarmerie qui a révélé ce bilan macabre. Paradoxalement, au cours de cette semaine c’est la wilaya de Ain Defla qui caracole en tête de liste avec 26 accidents suivie des wilayas de Oum El Bouaghi avec 21 accidents, Tipaza, Batna et Constantine avec 20 accidents chacune. Les raisons demeurent les mêmes, à savoir l’excès de vitesse (80%), les dépassements dangereux et la circulation sur la voie de gauche. En milieu rural et suburbain, ce sont les camions, les semi-remorques, les taxis et les transports en commun qui sont impliqués dans la majorité des accidents.

Réflexion
Samedi 19 Juillet 2014 - 10:46
Lu 482 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+