REFLEXION

UN RAMADHAN DES PLUS SANGLANTS : 345 morts au cours du mois sacré !



L'hécatombe routière n'a pu clôturer son décompte macabre au cours du mois sacré.Elles  sont 345 personnes à trouver la mort dans des sinistres routiers depuis le 10 juillet dernier, premier jour du mois sacré à son tout dernier jour.Quant aux blessés, il a été enregistré quelque 4493 blessés, dans un total de 2428 accidents, recensés sur tout le territoire national.Les principales causes de ces accidents sont l’excès de vitesse, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance de sécurité, la négligence des piétons et les manœuvres dangereuses. Certes,le carême semble avoir une certaine influence sur la conduite du véhicule,qui peut etre combattue par l'observance de mesures préventives dont le plus important reste le  repos du conducteur . Malheureusement, certains conducteurs sont fatigués, et une grave perte de réactivité et de concentration est enregistrée, surtout en fin de journée, de par l’effet conjugué du jeûne, du manque de sommeil et d’un certain état d’énervement. Cet état risque fort d'influencer sur la façon de conduire et se manifester d’autant plus, lorsque le conducteur  est pressé et roule vite. Il s'expose le plus souvent aux accidents de la circulation,qui deviennent inévitables  à cause de la somnolence au volant. 

L.AMMAR
Lundi 12 Août 2013 - 10:54
Lu 60 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+