REFLEXION

UN PNEU BRULE A L’INTERIEUR DE L’UN DES BATIMENTS A TISSEMSILT :Les habitants des 240 logts scandalisés

Manifestement les habitants de la cité des (240) logements (El-Mardja) dans le coté nord de la ville de Tissemsilt semblent devant une impasse mais sans lâcher prise car décidés d’aller jusqu’aubout de leur revendication.



UN PNEU BRULE A L’INTERIEUR DE L’UN DES BATIMENTS A TISSEMSILT :Les habitants des 240 logts scandalisés
Selon ces habitants, leur quartier particulièrement le bloc  oû ils habitent se trouve depuis quelques jours sous la menace de l’insécurité. Ils précisent que la loi des voyous a pris le dessus après le grave incident dont ont été victimes et heureusement pour eux sans signaler de victimes graves. En effet, les habitants de ce bloc affirment dans une lettre adressée à toutes les parties concernées notamment policières et juridiques, que l’un des voisins s’est bagarré avec une personne notoirement connue par les services de sécurité sur un problème de dégradation de la porte d’entrée du bloc, une bagarre qui s’est vite terminée après l’intervention des voisins, mais une fois la nuit tombée, le mis en cause dans cette affaire avec la complicité de son frère se sont approchés du bloc munis d’un pneu en caoutchouc et l’ont brulé à l’intérieur du bâtiment qui regroupe (16) familles. Dans leur fuite ils n’ont pas oublié de fermer la grande porte du bloc à l’aide d’un fer tordu de diamètre 06 et ce n’est que grâce à la vigilance du voisin du premier palier que le pire a été évité en donnant l’alerte aux voisins qui se sont d’ailleurs tous mobilisés pour rouvrir la porte et tenter de circonscrire le feu. Les services de la police et de la protection civile se sont tout de suite déplacés sur les lieux pour intervenir et une plainte a été aussitôt déposée auprès du procureur près le tribunal de Tissemsilt. Face à cette situation qui risque de perdurer et sombrer davantage dans le pourrissement, les habitants évoquent ce problème de l’insécurité qui règne depuis quelque temps caractérisée par une pareille agression. Enfin, ils lancent un appel aux consciences des responsables pour qu’une prise en charge rapide soit prise pour le traitement de cette affaire dont les mis en cause ont été formellement  identifiés et précisent que le dénouement de ce problème ne dépendra que de la justice dont ils espèrent qu’elle sera faite.

A.OULD EL HADRI
Vendredi 5 Octobre 2012 - 23:00
Lu 281 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+