REFLEXION

UN PAYS DU GOLF ACCUSE DE FINANCEMENT DES ACTIVITES TERRORISTES : Les monts "Chaambi" : une base arrière pour déstabiliser l’Algérie

Des rapports de renseignements de pays arabes et étrangers ont révélé la présence de centaines de terroristes dans les montagnes de « Chaambi » en Tunisie issus de différentes nationalités, et ont souligné que leur principal objectif, c’est de répéter le "scénario syrien» en Algérie. Encore un complot qui heureusement a été déjoué par les services de sécurité Algériens qui veillent jour et nuit à la stabilité du pays.



L’Algérie est arrivé à mettre en échec, un plan terroriste visant à la déstabiliser, et ainsi  répéter le scénario syrien sur son territoire, ce qui a eu pour effet le déploiement de plus de 10 000 hommes sur la frontière orientale pour faire barrage à ce fléau terroriste. Il est utile de signaler que  ceci est intervenu sur la base de  rapports de renseignements indiquant l'existence de centaines de terroristes stationnés derrière les frontières nationales mitoyennes avec la Tunisie. Ils ont révélé aussi, l'existence d'éléments palestiniens islamistes qui auraient creusé un grand nombre de tunnels dans la montagne de « Chaambi » en Tunisie près du territoire algérien, avec le financement et le soutien logistique d’un pays du  Golfe, en plus de la présence d'indicateurs qui indiquent la possibilité de collusion de personnalités politiques tunisiennes. Il est apparu que ce plan, selon les sites d'information tunisiens, aurait été conçu pour transformer la montagne de "Chaambi" en un centre de formation pour les groupes terroristes, et une «base arrière» pour d’éventuelles  attaques contre l'Algérie, pays devenu un ennemi juré des organisations armées, et le  protecteur de la sécurité dans la région. Des terroristes  attaquent les sièges de sécurité à la frontière de manière à faciliter l'incursion de terroristes en  profondeur dans le territoire national. Ce mouvement destructeur a  mis la « machine » médiatique des Etats du Golfe,  ainsi que des "blogueurs" Tunisiens en branle, incitant avec des prêches à faire pénétrer  le «printemps arabe» en Algérie, mais les différents appareils sécuritaires, ont pris connaissance de leur plan machiavélique où ils se sont précipités à déployer des milliers de soldats à la frontière, et installer des bases militaires mobiles pour surveiller les mouvements suspects et donner  le feu vert pour éliminer  toute personne suspecte. Dans ce contexte,  il est à signaler qu’il s’est avéré que l'implication d’un pays  du Golfe dans ce plan a été découverte. Un pays qui cherche à créer un chaos sécuritaire en Algérie afin de provoquer une guerre civile, semblable à ce qui s'est passé dans les pays du printemps arabe, en particulier la Syrie. Les rapports de renseignements ont signalé que certains dirigeants politiques en Tunisie étaient au courant de ce plan et de connivence avec les terroristes.  Les groupes terroristes se sont retranchés dans les montagnes de « Chaambi » depuis 2011, selon les derniers rapports, tout en continuant à enregistrer le ralliement d’un grand nombre de terroristes dans la période récente, en dépit du blocus imposé par l'armée tunisienne et les bombardements menés contre les bastions à la montagne, ce qui a fait de la "montagne de Chaambi », un mystère pour le public , surtout après qu'il a été révélé le nombre réel de terroristes estimé à des centaines.

Touffik
Mardi 18 Février 2014 - 17:44
Lu 591 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+