REFLEXION

UN NOUVEAU PHENOMENE A ORAN : La Chicha se ‘’popularise’’ en milieu scolaire

Le taux de consommation de Narguilé ou ‘’Chicha’’ en milieu scolaire a atteint 7,2 %, a confirmé le chef de service de la prévention auprès de la direction de la santé à Oran, le Dr.Yousef Boukhari, qui avait souligné que le pourcentage a été enregistré en particulier dans le cycle secondaire.



Pour leur part, les services de la santé ont averti de l'utilisation fréquente de narguilé, surtout après la découverte de certains types de Chicha qui causent le cancer, et qui sont composés de matières cancérogènes menaçant la vie des toxicomanes, surtout à un âge précoce. Un phénomène de l’affluence vers les cafés qui offrent la Chicha, et qui a connu dernièrement une forte demande, au milieu des élèves des établissements secondaires. En effet, des élèves qui deviennent de plus en plus accrocs à l'utilisation de la Chicha pour se faire valoriser du coté faste et prestige, en ignorant le danger, d'autant plus que certains types de Chicha ont des goûts différents et de différentes saveurs de fruits. De la chicha  dont l’origine est inconnue, et dont les composantes en particulier ceux qui causent le cancer, où l'utilisation de la chicha a conduit à la mort d'un jeune homme l'année précédente. Ce qui a été mis en garde par les services compétents qui ont mené une enquête au niveau des établissements secondaires à travers lesquels ; il a été constaté un important afflux des élèves scolarisés, même les filles se sont enhardies à s’adonner à ce type de tabac connu sous le nom de « Chicha », qui menace la santé des élèves en milieu éducatif. Cependant, la propagation de la consommation de la cigarette électronique a connu elle aussi une forte demande au milieu des élèves scolarisés, pour atteindre un taux d’utilisation de  9 %. Selon les  statistiques récentes révélées par les services de la santé scolaire, basées sur un échantillon de 400 élèves dans les différents cycles d’enseignement, il est apparu que le narguilé, la cigarette électronique, et d'autres modèles modernes de consommation de tabac, connaissent une grande affluence en milieu des élèves à l'âge de la fleur et qui nuisent à leur santé, les conduisant à une mort lente.

Touffik
Vendredi 11 Mars 2016 - 15:39
Lu 530 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+