REFLEXION

UN NOUVEAU COMITE LOCAL A ETE INSTALLE : Le croissant rouge à deux têtes à Sidi Bel Abbès?

Le comité de la wilaya de Sidi Bel Abbès du croissant rouge est confronté ces derniers jours à un conflit de représentativité entre les membres sortants présidés par le Dr Reffas et le nouveau comité installé récemment par une instance nationale provisoire de cette organisation caritative non gouvernementale.



Le président du comité dont le mandat a expiré a tenu une conférence de presse jeudi dernier pour présenter son bilan moral et financier et s’exprimer surtout sur cette question de désignation d’un comité « sans passer par les élections ».Le Dr Reffas a dénoncé fermement ces pratiques en argumentant par le fait que des personnes « sont parachutés » sans la consultation de l’assemblée générale des membres actifs du croissant rouge. D’autre part, a-t-il signalé, ‘’certains membres désignés de ce comité dont la présidente qui est une élue RND à l’APW de Sidi Bel Abbès occupent actuellement un mandat électoral politique ce qui est en porte à faux avec les principes et fondements principaux du croissant rouge qui est une organisation apolitique et non gouvernementale’’. Sur un autre registre, l’orateur a signalé qu’il est prêt à passer le flambeau mais à un président élu démocratiquement avec une passation des consignes réglementaires. Ni le wali, encore mois la direction de l’action sociale DAS ne peuvent intervenir du fait que les statuts du croissant rouge sont fondés sur le principe cardinal de l’indépendance. Pour le moment les deux comités continuent à activer en parallèle tout en échangeant des accusations autour du déficit de légitimité. Nous assistons à un remake d’un scénario qui a été monté en 2009 à la veille des élections présidentielles. Le comité présidé par le Dr Reffas a détrôné un autre comité et de la même manière du fait qu’un comité national provisoire à l’époque du ministre de la solidarité Djamel Ould Abbès s’est occupé de la besogne. Vraisemblablement, le croissant rouge change de main  à quelques semaines des élections présidentielles pourtant on veut faire croire qu’il est apolitique et non gouvernemental.  

DM
Lundi 3 Février 2014 - 17:21
Lu 57 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+