REFLEXION

UN JOURNAL ESPAGNOL ACCUSE L’ALGERIENNE DES EAUX : Des cadres de L’ADE impliqués dans une affaire de corruption



Des responsables de l’Algérienne des Eaux (ADE seraient impliqués dans une affaire de pots-de-vin, selon le quotidien espagnol El-Mundo, de ce jeudi, qui cite aussi d’autres personnalités politiques et cadres espagnoles. Selon cette source médiatique, qui rapporte l’information, reproduite également par plusieurs sites électronique algériens, TSA, Algérie1 et Impact 24, des cadres de l’ADE sont cités dans une affaire de corruption pour l’octroi du marché portant réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer à Tlemcen. Cette affaire de pot de vin met en cause aussi plusieurs hauts responsables et politiciens espagnols, comme,  M.Gustavo de Arístegui, actuel ambassadeur d’Espagne en Inde, et Pedro Gomez de la Serna, député du Parti Populaire espagnol (droite) ,  soupçonnés d’avoir perçu des pots-de-vin estimés à plusieurs millions d’euros de leur société Voltar Lassen, pour bénéficier de contrats publics par des sociétés espagnoles activant en Afrique et en Amérique Latine. Selon,   El-Mundo, pas moins de 2,5 millions d’euros ont été versés comme commission à des cadres de l’ADE en France.                             

Salim
Vendredi 11 Décembre 2015 - 18:05
Lu 497 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+