REFLEXION

UN JEUNE FUT VIOLE, TUE, BRULE ET MIS DANS UN SAC EN PLASTIQUE : Perpète pour l’assassin d’Ain Oulmane



Après le crime inimaginable qu’avait secoué la wilaya de Sétif,en particulier, dont l’auteur n’était qu’un jeune assassin qui a massacré son père, sa mère, et sa sœur, surgit ce second crime ou est inculpé un policier pour assassinat à l’arme à feu de sa propre fille, son oncle et son grand père .Un autre crime crapuleux, secoue le calme de la ville de Ain Oulmane où un jeune adolescent fut violé, tué, brûlé et mis dans un sac en plastique .Un tueur sans scrupule prêt à tuer pour un oui ou pour un non, avec un couteau, un marteau, un fil de téléphone ou un fusil, ou « le pire des criminels ayant commis le pire des crimes ». Voilà comment a été dépeint les auteurs du crime commis à Ain Oulmane, où un jeune adolescent fut violé, tué, brûlé et mis dans un sac en plastique avant de l’abandonner à Sétif. Le procureur général dans son réquisitoire a demandé le maximum pour les auteurs de cet impardonnable crime. Après délibération, le tribunal qui a reconnu coupables H.H A. et F. H., les a condamnées à la réclusion criminelle à perpétuité et 5 ans de prison ferme pour le troisième, accusé pour non-dénonciation.

Yacine
Mercredi 20 Octobre 2010 - 00:01
Lu 523 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+