REFLEXION

UN IMPORTANT RESEAU DE TRAFIC DE DROGUE JUGE PAR LE TRIBUNAL D’ORAN : La perpétuité par contumace pour ‘’ Chibani’’



Le tribunal criminel près la Cour de justice d’Oran a eu à traiter, avant-hier, une affaire d’un réseau qui activait au niveau de Zouia, dans la commercialisation de drogue. Le tribunal a prononcé 12 ans de réclusion criminelle contre l’accusé M. M. et 13 ans de réclusion contre GH. M. Quant au frère de ce dernier, il a été condamné à 15ans de prison ferme. Les faits de cette affaire remontent au mois de juillet 2015, suite à l’arrestation d’un véhicule de type ‘’Fiat’’ par les services de sécurité, à la sortie du village de Zouia, où se trouvaient à bord les accusés, et sa fouille a donné lieu à la découverte de 15 quintaux et 24 kg de kif traité, dissimulés avec dextérité à l’intérieur du véhicule. L’enquête judiciaire et l’audition des suspects ont démontré que la quantité est la propriété du baron ‘’Chibani’’, qui se trouve en état de fuite, tandis que les toxines étaient le jour de l’incident destinés à atterrir à Maghnia. Les services de sécurité ont saisi les téléphones portables des accusés et suite au traitement des différents appels, ils ont réussi à arrêter un troisième accusé, répondant aux initiales de GH. M, qui avait pour mission d’assurer le transport de la drogue, où il a été découvert à l’intérieur de son domicile 87 bidons remplis d’essence prêts à la contrebande vers les frontières. Les accusés ont reconnu les faits qui leur sont reprochés au cours de leur premier interrogatoire, parmi eux deux personnes qui sont en état de fuite, dont le baron ‘’Chibani’’, comme il a été également constaté à travers un appel téléphonique transmis par GH. M, à son frère que le transport de la cargaison a été programmée à 02h30 du matin, avant qu’ils ne soient arrêtés en flagrant délit. Au cours de l’audience, chacun des accusés a tenté de nier les faits qui lui sont reprochés, mais l’enquête judiciaire a démontré que l’accusé GH. M, avait déjà des relations avec les réseaux de trafic de drogue et son rôle était d’assurer la route. Il est apparu également que le jour de l’incident, ce dernier a contacté son frère pour l’accompagner dans le transfert d’une cargaison de plus de 15 quintaux de drogue. Le procureur général a requis 15 ans de prison ferme contre l’accusé GH. M, et 12 ans de prison ferme contre le reste des accusés, tandis que la sélection judiciaire après délibération a condamné les accusés aux peines de prison ferme sus mentionnées. Tandis que les accusés en état de fuite ont été condamnés à la prison à perpétuité.             

Touffik
Mercredi 13 Avril 2016 - 17:33
Lu 281 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+