REFLEXION

UN GROUPE NON IDENTIFIE SEVIT A ORAN : Recrudescence des vols de voitures

Le vol de voitures connaît ces derniers jours une recrudescence à Oran. Durant ces trois derniers jours, ce sont pas moins de trois véhicules qui ont été dérobés dans des conditions qui laissent supposer que les voleurs agissent en réseau bien organisé.



Mais le plus grave est que ces vols sont signalés dans des quartiers supposés être bien surveillés, puisque situés au centre-ville et dans sa périphérie. Dimanche en fin d'après-midi, le vol d'une Renault Symbol s'est produit au niveau de la rue Aspirant Maillot, en plein centre du quartier Saint-Pierre, sur les hauteurs du centre-ville. Un citoyen, qui avait garé son véhicule, a constaté sa disparition après son retour. «Ce qui m'étonne est la rapidité avec laquelle ont agi les voleurs. Il n'a fallu que quelques minutes pour prendre possession du véhicule et se volatiliser», dira la victime, un jeune homme. Ce dernier ne manquera pas de préciser que la rue dans laquelle s'est déroulé le vol est connue pour être très fréquentée et surtout pour être le fief de trafics en tous genres. «Tous les présents que j'ai sollicités n'ont curieusement rien vu et rien entendu», dira-t-il. Au cours de la même journée, un véhicule stationné non loin du consulat d'Espagne, à Oran, a été volé dans les mêmes conditions. Le ou les voleurs ont agi avec dextérité, sans attirer l'attention des présents et surtout sans se faire remarquer. La veille, un véhicule Hilux a été volé à El Barki. Ces vols supposent l'existence d'un réseau qui prend en charge le véhicule une fois volé. Si par le passé, les voitures étaient désossées pour être revendues sous forme de pièces détachées, aujourd'hui et avec les progrès technologiques, le butin est revendu pour être remis en circulation avec de faux papiers. Il suffit au faussaire d'une petite prouesse pour doter le véhicule de nouveaux documents et le revendre dans une autre wilaya du pays. «La voiture Symbol est aujourd'hui très prisée par les voleurs qui ont trouvé l'astuce comment maquiller son numéro de châssis. Il suffit de détacher la plaque sur laquelle est gravé le numéro et la remplacer, et le tour est joué», dira une victime.

Medjadji H
Samedi 26 Janvier 2013 - 00:00
Lu 327 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+