REFLEXION

UN FOURNISSEUR HOLLANDAIS D'ORIGINE ALGERIENNE ARRETE : 5,2 kg d’héroïne et 2,7 kg de cocaïne saisis



UN FOURNISSEUR HOLLANDAIS D'ORIGINE ALGERIENNE ARRETE : 5,2 kg d’héroïne et 2,7 kg de cocaïne saisis
Un fournisseur hollandais d’origine agérienne et trois Montpelliérains ont été arrêtés à l’issue d’une enquête de six mois. A Lattes, un Hollandais de 51 ans est arrêté à bord de son Audi A4. Dans une trappe, sous son véhicule, à proximité du pot d’échappement, les enquêteurs de la brigade des stupéfiants découvrent, avec l’aide précieuse des chiens renifleurs, 5,2 kg d’héroïne, 2,7 kg de cocaïne et 9 000 € en liquide.. L’arrestation du fournisseur a mené à celle de trois Montpelliérains, les revendeurs, qui recoupaient ensuite cette drogue. L’enquête permet de remonter cette filière montpelliéraine, concentrée dans l’Écusson et les quartiers de Rondelet, Figuerolles et Plan-Cabanes. Les hommes de la brigade des stupéfiants veulent mettre la main sur ce fournisseur. « Un homme de 51 ans, né en Algérie, de nationalité hollandaise. » Arrêté une première fois il y a plus de quinze ans pour trafic de drogue, il n’avait plus jamais fait parler de lui. A bord de sa voiture familiale, flanquée à l’arrière d’un autocollant «bébé à bord» et équipée de cette trappe ingénieuse qui lui permettait de franchir sans encombre tous les contrôles, l’homme passait pour un bon père de famille. C’était sans le flair des enquêteurs qui ont su que le fournisseur devait se rendre à Montpellier, comme il faisait environ toutes les six semaines. Les trois acheteurs ont été arrêtés et placés en détention pour trafic de stupéfiants.

Sadek
Mercredi 17 Mars 2010 - 11:00
Lu 667 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+