REFLEXION

UN DANGEREUX ESCROC MIS HORS D’ETAT DE NUIRE A CHLEF : Il se fait passer pour un médecin et demande la main de jeunes filles



UN DANGEREUX ESCROC MIS HORS D’ETAT DE NUIRE A CHLEF : Il se fait passer pour un médecin  et demande la main de jeunes filles
Les services de sécurité relevant de la commune d’Oued el Fodda située à l’est de la wilaya de Chlef ont procédé à l’ouverture d’une enquête approfondie au sujet d’un dangereux individu spécialisé dans l’escroquerie et dont il est la cause du malheur qui a touché l’une des familles dans cette même localité avant qu’il soit appréhendé. Ce dangereux escroc frôle selon la source la cinquantaine et réside dans l’une des wilayas de l’est algérien. Selon la même source, ce dangereux escroc a circonscrit ses griefs plus particulièrement sur les jeunes célibataires qui malheureusement l’âge requis du mariage est dépassé. Ce dernier, en se faisant passer pour un médecin, hallucinait les jeunes femmes en leur promettant une vie de couple meilleure avant de les délester de tout ce qu’elles possèdent et s’évaporer dans la nature. C’est ce qui est arrivé de déception à l’une des familles en faisant totalement confiance à cet escroc qui un jour s’est présenté pour demander la main de leur fille âgée de 36 ans. Pour rendre sa demande plus alléchante, il se fait passer pour un médecin exerçant dans l’un des hôpitaux, certes c’est une histoire à dormir debout, mais de nos jours avec le problème de célibat notamment du sexe féminin, n’importe qu’elle famille facilement croirait à ce genre de sornettes. Cette soi disant bonne nouvelle a beaucoup égayé cette famille pensant enfin trouver le prince charmant pour leur fille âgée de 36 ans. Pour ne laisser aucun doute planer, l’escroc passe à la vitesse supérieure en allant de si tôt demander la main de la fille. Un consentement a eu enfin lieu et la dote a été prisée à 100 milles Da. Même la cérémonie de fiançailles a été célébrée dans la joie et la quiétude avec la présence de beaucoup d’invités. Rien ne laissait présager à un quelconque ratage, tout se déroulait à merveille, même l’annonce officielle de la date du mariage a été retenue. Quant à l’escroc qui suivait à la lettre les différentes péripéties des événements projetait quant à lui un plan machiavélique pour créer la surprise fatale à cette famille. Juste quelques jours passés après la cérémonie des fiançailles que l’escroc demanda une aide financière à sa future épouse prétextant qu’il est dans l’obligation de procéder urgemment aux préparatifs pour le mariage. Poussée par sa force de croire qu’elle allait vivre le restant de son existence sous le même toit avec cet homme trouvé et tant rêvé, lui concède tout ce qu’elle possédait comme bijoux d’une valeur de 150 milles Da. Ne se contentant guère des bijoux, l’escroc s’accapare aussi du montant de la dote soit 100 milles Da. Alors imaginez ce que c’était la déception après que la jeune fille et ses parents ont appris qu’ils ont eu affaire à un dangereux escroc qui a disparu dans la nature avec les biens de la victime. Après le dépôt d’une plainte, les services de sécurité n’ont pas tardé à le prendre dans les filets. Il méditera sans doute longtemps sur ses griefs une fois derrière les barreaux.

Raffik
Mardi 7 Septembre 2010 - 11:37
Lu 435 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+