REFLEXION

UN BUS PLONGE DANS UN RAVIN A TLIOUANET : Cinq morts et 37 blessés à Relizane



UN BUS PLONGE DANS UN RAVIN A TLIOUANET : Cinq morts et 37 blessés à Relizane
Cinq personnes ont été tuées et 37 autres blessées après que leur bus soit sorti de la route avant de plonger dans un ravin, dans la nuit du samedi à dimanche, aux environs de minuit dans la localité de Tliouanet, distante de 30 km du chef-lieu de wilaya de Relizane. Le bus qui assurait la liaison Saida-Alger, avait 42 passagers à son bord, a plongé dans un ravin aux environs de minuit dans la soirée du samedi dans la localité de Tliouanet faisant cinq morts dont un avait rendu l’âme à son arrivée à l’hôpital de Relizane selon M.Khaldi chargé de la communication de l’EPH Mohamed Boudiaf. Sitôt avisés, les services de la gendarmerie nationale, ceux de la protection civile, se sont déplacés les lieux pour les procédures d’usage et permettre ainsi de dégager le bus et entamer l’opération d’évacuation des victimes. Le transfert des blessés et des morts a été effectué le plus rapidement possible entre 2 heures et 4 heures du matin. Un incessant va et vient des ambulances qui transportaient les accidentés a été constaté très tôt, au moment de la prière d’El-Fedjr. Au matin de la journée du dimanche, au niveau du service des urgences, nous avons constaté la présence des responsables du secteur de la santé dont le directeur de la santé et de la population M. Meraoui qui supervisait en personne le déroulement des opérations de prise en charge des victimes, comme il a tenu à féliciter l’ensemble du corps médical et paramédical mobilisé en la circonstance, il nous dira en substance : « Je félicite le corps médical et paramédical pour tous les efforts déployés et leur engouement dans la prise en charge des victimes, sincèrement, ils ont accompli un excellent travail ». De son côté M.Khaldi, chargé de la communication, nous précisera que sur les 37 blessés, seuls 12 sont placés en observation médicale, leur état de santé ne présente aucun danger et seront libérés dans les prochaines heures après que tous les examens aient été effectués notamment ceux de l’échographie. Quant aux autres blessés légers, ces derniers ont pu quitter l’hôpital sans encombre et c’est la wilaya qui les a pris en charge en matière de transport jusqu’à leurs domiciles. Les trois ressortissants étrangers (deux maliens et un Tchadien), ont été pris en charge au même titre que tous les autres et seront libérés à leur tour. Indépendamment de la prise en charge médicale, il y a lieu de rappeler, par ailleurs, qu’une cellule d’urgence médico-psychologique composée essentiellement de psychologues et de spécialistes, a été mise en place au niveau de l’hôpital, dès l’arrivée des premiers blessés.

Hocine
Lundi 21 Juin 2010 - 10:18
Lu 607 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+