REFLEXION

UN BUS DE FOOTBALLEURS ALGERIENS CAILLASSE EN EGYPTE : Les joueurs algériens blessés au Caire

Alors qu'ils transitaient entre l'aéroport et leur hôtel du Caire, où il doivent disputer samedi un match décisif pour leur qualification au Mondial 2010, les joueurs de l'équipe d'Algérie ont été pris pour cible par des supporters égyptiens.



Plusieurs blessés sont à déplorer.Les Algériens ne sont pas prêts d'oublier leur arrivée en Egypte. Débarqués jeudi après-midi au Caire, où ils doivent disputer samedi un match décisif pour la qualification à la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les Fennecs ont été victimes d'un véritable traquenard sur la route qui les menait de l'aéroport à leur hôtel. «Ils ont caillassé le bus avec des grosses briques. Des joueurs ont la tête ouverte et en sang. On était allongé dans le bus. Toutes les vitres étaient cassées», raconte Anther Yahia au micro de RMC. Choqué, le défenseur de Bochum n'hésite pas à mettre en cause les autorités locales, coupables selon lui de ne pas avoir suffisamment assuré leur sécurité. «Ils ont laissé faire, déplore-t-il. On ne peut pas envoyer des pavés de 5 kilos de 50 mètres. Ils ont laissé faire et regardé. C'est une honte !» «C'est du jamais vu. Des voitures étaient collées au bus. Je ne comprends pas pourquoi il n'y avait pas d'escorte», complète son coéquipier Yazid Mansouri, légèrement touché par des éclats de verre.
En tout, ce ne sont pas moins de cinq joueurs de la délégation algérienne qui ont été blessés dans cette embuscade : Mansouri donc, mais aussi Salem Haliche, Rafik Saïfi, Rafik Djebbour et Khalid Lemmouchia. Ce dernier, qui avait débuté sa carrière à Lyon la Duchère, et qui évolue désormais à l'ES Sétif, a même dû être transporté à l'hôpital pour soigner ses blessures à la tête. «Tant que la vie des joueurs n'est pas assurée, on a peur de jouer le match», conclut Yahia. Car forcément après de tels incidents, la question du maintien ou non de la rencontre de samedi va se poser. Alertée, la FIFA a d'ores et déjà envoyé plusieurs experts à l'hôtel des Algériens pour constater les dégâts. En attendant d'en savoir plus, une chose est sûre, on n'est bien loin de l'ambiance du match aller à l'aéroport d'Alger. Ce jour-là, les Pharaons avaient été accueillis par des fleurs avec des fleurs par leurs homologues algériens…

Riad
Vendredi 13 Novembre 2009 - 19:40
Lu 1001 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+