REFLEXION

UN AUTRE SCANDALE EBRANLE L’APC DE SAFSAF A MOSTAGANEM : Un élu falsifie des documents pour arnaquer son épouse ‘’émigrée’’

Un élu de l’APC de Safsaf a arnaqué son épouse, une émigrée de son état. Après l’avoir dépouillée d’une somme de presque 100 millions de cts. Il a bénéficié d’un logement rural avec le bon vouloir du maire, en présentant un dossier de logement composé de documents administratifs au nom de son conjoint (émigrée). Il l’abandonne, ensuite, à son sort pour retourner chez sa première femme qui en vérité n’a jamais été divorcée de lui, puisqu’il a inscrit, en son nom, son dernier enfant né d’elle. ! Explications :



Si l’on croit les accusations portées contre les responsables de l’administration de la commune de Safsaf par l’épouse de cet élu, Mme Bachkat Fatima, on ne peut que conclure , que l’APC de Safsaf , va briller encore une fois avec ses scandales de faux et usage de faux et falsifications de documents, comme elle a été déjà secouée , il y a à peine deux mois par un scandale similaire , qui s’est terminé par l’éjection de l’ex maire de son fauteuil suivie d’une condamnation d’une année de prison avec sursis. En effet, Mme Bachkat Fatima, l’épouse arnaquée, âgée de 57 ans, qui vient de  solliciter les colonnes du journal « Réflexion », les larmes aux yeux, a tenu à révéler son drame, et témoigner de son histoire de mariage avec cet homme, qui a profité de sa naïveté dans le but d'obtenir un visa et des papiers. Assise, gênée, sur une chaise dans le bureau de la rédaction, elle posa sa tête sur ses genoux, pour cacher ses larmes au journaliste. Quelques minutes après, le temps d'un soupir, elle dit avec beaucoup de chagrin  et de tristesse : « j’ai été escroquée par l’adjoint du maire de Safsaf, le malheur, c’est que cet élu n’est autre que mon mari, le dénommé O. Abdallah, il m’a épousé uniquement pour régler ses papiers et voler mon argent », affirme la malheureuse, Mme Bachkat Fatima. Selon la plaignante, le mari indélicat, pour pouvoir se marier avec elle (l’émigrée) , il a divorcé de sa première femme, une cousine à lui , en date du 22 juin 2010 , selon l’acte de naissance N°12 , dont une copie se trouve en notre possession, le N° du jugement ne figure pas dans l’acte de naissance  établi par le service de l’état civil de ladite commune. Deux mois après, c'est-à-dire le 22 août, il se remarie avec la victime (Mme Bachkat Fatima, ndlr),  dans la commune d’Oued EL-Kheir, selon l’acte de mariage N°148. ‘’Et tout va très bien, ou presque Madame la Marquise’’ pour ce mariage , jusqu'à ce que la nouvelle mariée (Mme Bachkat Fatima, ndlr), découvre que son mari n’a pas divorcé avec sa soi-disant, ex-femme, et que cette dernière vient de mettre au monde un nouveau-né, « O. Salah Eddine » qui a été inscrit au service de l’état civil de la mairie d’Ain Tèdeles , au lieu de la commune de Safsaf , au nom de son époux , O. Abdellah ,en date 26 avril 2011 sous le numéro 584, c'est-à-dire , l’année où cette mère est supposée éloignée par un divorce authentifié par un jugement du tribunal , et l’année où ce père est censé être marié à l’ accusatrice , Mme Bachkat , selon bien sûr l’acte de mariage.
Y a-t-il un faux ou une simple arnaque !?
Contacté par le journal, le maire de Safsaf, M. Rachid Mohamed  dément toute liaison de ladite affaire avec l’administration de sa commune, tout en soulignant, que l’élu indélicat n’a pas inscrit son nouveau-né dans les registres de l’état civil de la commune de Safsaf, mais, plutôt à Ain Tèdles. Ainsi après, cette déclaration, il s’avère que cet élu, assume l’entière responsabilité  en ce qui concerne cette affaire. Seule, une enquête des  services compétents pourra lever les zones d’ombres quant aux fausses écritures relevées sur l’acte de naissance de l’enfant qui pourra conduire sans doute  à la « non déclaration » du divorce «  s’il y a eu un divorce, bien sûr »  sur le registre de l’état civil de la commune, lieu de résidence.

r Riad
Lundi 27 Janvier 2014 - 17:28
Lu 905 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+