REFLEXION

UN ARRIERE GOUT ET UNE QUALITE DOUTEUSE DE L’EAU POTABLE : Les Mostaganémois se tournent vers l’eau minérale



UN ARRIERE GOUT ET  UNE QUALITE DOUTEUSE DE L’EAU POTABLE : Les Mostaganémois se tournent vers l’eau minérale
Ces dernières années la consommation d’eau minérale s’est considérablement accrue dans la wilaya de Mostaganem et même les familles de condition modeste sont concernées. Les dépositaires de nombreuses marques représentant des sources de tout le territoire national ont désormais pignon sur rue et leurs camions de livraison ne chôment pas à longueur d’année. Les supérettes, magasins d’alimentation générale, centres commerciaux proposent une panoplie de packs d’eau minérale à une clientèle déjà fidélisée qui consacre chaque mois un budget conséquent pour l’acquisition de ce liquide vital. Dans un passé récent, la fameuse bouteille minérale était réservée aux malades, hospitalisés et bébés pour la préparation des biberons et aux familles aisées à la recherche d’un certain standing. Une mère de famille rencontrée dans un magasin d’alimentation générale, est formelle ; « nous achetons en moyenne vingt packs de six bouteilles d’eau minérale chaque mois et nous consacrons une dépense de deux mille six cents dinars car la santé n’a pas de prix ! ». Le commerçant qui a saisi l’opportunité de ce créneau porteur propose une dizaine de marques car la concurrence est de rigueur. D’autre part, ce phénomène fait tache d’huile puisque les voisins veulent être au diapason, et ce, quelles que soient leurs conditions sociales ! Cependant, cette consommation effrénée d’eau minérale se répercute sur la qualité de l’environnement car des milliers de bouteilles en plastique jonchent les terrains vagues, les squares, les espaces verts, aires de jeux, lieux publics, rues et autres. Le cadre de vie des citoyens est pénalisé par le manque de civisme d’une majorité de la population qui gagnerait à se discipliner et à observer les règles élémentaires de la salubrité. Enfin l’eau minérale qui commence à détrôner l’eau du robinet. Cette dernière est boudée car chacun lui reproche un arrière gout et une qualité douteuse. Et d’après quelques sources fiables, des analyses effectuées par les laboratoires sont formelles quant à la bonne qualité de l’eau distribuée.

T. B. Aek
Samedi 9 Juillet 2011 - 10:56
Lu 474 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+