REFLEXION

Tunisie, révolution inachevée ?

Oslo neuf octobre, la Tunisie recevait le "Prix Nobel de la Paix. Qui a servi à quoi ? À rien. Les arabes encore naïfs croient que les prix servent encore à quelque chose. Et voilà qu’elle s’embrase de nouveau.



Les mots gentils tels qu’ils sont étalés, par les tunisiens eux-mêmes, sur les medias, mènent-ils encore à quelque chose? De tous les pays du "printemps arabe", c'est le seul où la fleur n'est pas encore fanée, le seul où la femme ait encore un "statut" honorable, le seul où le vocable de laïcité a encore un sens, etc. Qu'a apporté la "démocratie" en Tunisie : retour du religieux, assassinats, attentats, chute de l'économie, désordres et discussions sans fin, police partout. Rappelons-nous un peu, quand l'Occident, trompeur, a fait croire au monde que ces jeunes voulaient la liberté d'expression et autres "valeurs" occidentales. Même motif, cette fois ci, malgré les diversions : les jeunes demandent du travail. Résultat, Rien n’a changé, rien de vrai n’a été fait, rien de solide. Même pas la sécurité. Un tel pourcentage de chômeurs est tout simplement insoutenable. A en croire le déroulement des choses, c’est la révolution qui continue, en entrant dans sa sixième année. Tout cela est inquiétant. La révolution de jasmin a rangé la Tunisie jusqu’à l’os, ruiné le pays. Que dire de plus ? Ce n’est pourtant que maintenant, que les arabes ont compris que les soi-disant "révolutions" n'ont rien améliorées. Que reste-t-il là-bas à part les regrets ?

Abdellah Ouldamer
Samedi 23 Janvier 2016 - 17:50
Lu 152 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+