REFLEXION

Trois personnes portées disparues à la suite des inondations d'El Tarf

Trois personnes de la même famille, résidant à Annaba, sont portées disparues depuis vendredi soir à la suite des inondations qui ont de nouveau frappé, ces trois derniers jours, la wilaya d’El Tarf, a indiqué, aujourd’hui le directeur de la Protection civile, Ahmed Derardja.



Les recherches ont été entamées samedi en fin d’après-midi, aussitôt après l’annonce de leur disparition par leurs proches, a ajouté ce responsable, précisant que les éléments de la Protection civile et les services de sécurité se sont immédiatement rendus à l’endroit où ces trois personnes avaient été vues pour la dernière fois.Selon les premiers éléments de l’enquête déclenchée par les services concernés, cette famille circulait à bord d’un véhicule qui a dérapé sur le chemin de wilaya (CW) n° 105 reliant les localités de Bouhadjar et de Asfour, pour chuter dans l’Oued Kherouaâ que les fortes chutes de pluie qui s’abattent depuis vendredi dernier sur la wilaya d’El Tarf ont fait déborder. " Des traces de pneumatiques sur la chaussée, des débris de verre et le rétroviseur du véhicule, retrouvés sur les lieux de l’accident, permettent d’avancer que ces personnes ont effectivement été emportées par les eaux de ce cours d’eau ", a indiqué M. Derardja à l’APS.Il a indiqué, par ailleurs, que ses services ont dû intervenir à 65 reprises durant ces dernières 24 h à travers les différentes communes de la région Ouest de la wilaya qui englobe 11 communes relevant des daïras de Besbes, de Ben M’hidi et de Drean. Les sapeurs-pompiers sont parvenus notamment, à évacuer trois familles de la localité de Bouroumana (commune de Ben M’hidi) dont les habitations ont été encerclées par les eaux, a-t-il ajouté. Plusieurs autres personnes prises au piège par les eaux ont été également sauvées par les éléments de la Protection civile pour être placées à la cité de l’enfance de Ben M’hidi, selon la même source.De leur côté, les services de la Gendarmerie nationale ont annoncé avoir évacué trois autres familles de la cité Lalaimia dans cette même commune de Ben M’hidi. S’agissant du réseau routier, les services de la wilaya d’El Tarf ont fait état, samedi, de la fermeture de plusieurs sections de routes, dont notamment la RN 84 entre Besbes et Drean, à proximité de l’Oued Seybouse et la RN 16 entre la commune de Chbaita-Mokhtar à Souk-Ahras. Les CW 118 (Cheffia-Hakkoura), 105 (Ben M’hidi- Asfour) et 84 (Sidi M’barek-Ben M’hidi), inondés, sont également coupés à la circulation routière, de même que plusieurs chemins communaux, selon cette source. Les trois principaux cours d’eau de la wilaya d’El Tarf, en l’occurrence les oueds Kebir, Bounamoussa et Seybouse, sont sortis de leur lit à la suite des pluies torrentielles qui s’abattent sur la wilaya d’El Tarf pour submerger toute la plaine d’El Tarf, des centaines d’hectares de terres agricoles et les vergers agrumicoles de la région ouest de la wilaya.

Ismain
Lundi 12 Mars 2012 - 10:06
Lu 268 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+