REFLEXION

Trois citoyens entament une grève de la faim à Ain D’heb (Tiaret)

POUR REVENDIQUER LEUR DROIT AU LOGEMENT

Trois citoyens , dont une femme, de la ville d’Ain D’heb sont en grève de la faim depuis mercredi, à l’intérieur du siège de la Daïra pour faire entendre leur voix.



Trois citoyens entament une grève de la faim à Ain D’heb (Tiaret)
Ces trois citoyens, à travers cette grève de la fin, ils revendiquent leur droit au logement et dénoncer leur exclusion du logement social et la manière dont l’attribution a été faite. Les contestataires n’ont pas caché leur désolation, quant au silence observé par les autorités à leur égard, précisant à ce propos que la grève de la faim reste le seul moyen pour se faire entendre par qui de droit. Selon les grévistes, le maire attribue les logements comme bon lui semble et fait preuve de copinage, de favoritisme et de clientélisme. Les bénéficiaires sont, soit des membres de sa famille, soit des gens de son « Arche » ou tout simplement les membres de l’APC pour leur obéissance aveugle au détriment des intérêts de la population. « Cet élu faisant fi des lois, n’a eu cesse de se comporter en « Pharaon » et se servir des biens communaux dans l’impunité totale » tonne l’un des contestataires. Les grévistes revendiquent une enquête sur l’attribution des logements sociaux dans la commune d‘Ain D’heb, avant d’être contraint à évacuer les lieux et invités à aller observer leur grève de la faim ailleurs qui, aux yeux des responsables à Ain D’heb, est inutile. Les trois protestataires ont gelé leur contestation et comptent la reprendre ce Dimanche 18 septembre.

Fayçal
Samedi 17 Septembre 2011 - 10:47
Lu 283 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+