REFLEXION

Trois chômeurs s'immolent par le feu à Rabat



Plusieurs chômeurs marocains (les chiffres oscillent entre 3 et 5) se sont immolés à proximité d'un bâtiment du ministère de l'Education le mercredi 18 janvier à Rabat, capitale du Maroc et deuxième ville du pays derrière Casablanca, informe l'agence américaine Associated Press. «Brûlés au 2e et au 3e degré, Omar Akaoui 28 ans, Master en Chimie; Zaydoun Abdowahab, 27 ans mastère en droit et Mahmoud El Haouas, 25 ans, mastère en droit pénal, ont été conduits à l'hôpital Ibn Sina de Rabat avant d'être transférés à Ibnou Rochd de Casablanca», indique au site Yabiladi Aziz Sbaâi, le responsable des relations presse du groupe des cadres chômeurs.Ayant pris d'assaut l'annexe du ministère de l'Education nationale, les diplômés chômeurs manifestaient pacifiquement depuis le 5 janvier. Depuis cette date ils criaient leur ras-le bol et réclamaient une intégration directe dans la fonction publique pour tous. D'après Aziz Sbaâi, tout a dégénéré lorsqu'il y a eu l'intervention musclée des forces de l'ordre.          

Seif-Eddine
Samedi 21 Janvier 2012 - 11:07
Lu 494 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+