REFLEXION

Tres faible debit de connexion internet a Oran : La situation dure depuis plus de 10 jours à travers la wilaya

La patience des internautes de la wilaya d’Oran est mise à rude épreuve, depuis plus de dix jours, à cause d’un débit de connexion Internet très faible, qui touche la totalité du territoire de la wilaya.



Les plaintes des usagers fusent de toutes les communes de la wilaya. Interruptions intermittentes, absence totale de débit, lourdeur d’exécution. En somme, un véritable « cauchemar » pour les internautes. Cela fait plus de dix jours, qu’en effet, le débit Internet de la wilaya est frappé par la lenteur provoquant ainsi, d’énormes désagréments aussi bien pour les internautes que pour les propriétaires des cybercafés. Rien que pour ouvrir sa boite e-mail, il faut s’armer de beaucoup de patience. Du côté des internautes, c’est la grande déception. Chez les plus fidèles au Net, c’est carrément la déprime, car le débit ne permet même pas, parfois, d’accéder aux sites qui sont réputés pour leur vitesse d’exécution. Un état de fait qui outrage Nassim, un internaute de 23 ans, habitant le chef-lieu de la wilaya. « La lourdeur et la lenteur de la connexion, depuis plus de dix jours, quand elle est indisponible est vraiment décourageante. Parfois, je passe des heures au cyber que je paye en intégralité, alors que le temps de connexion réel ne dépasse pas les 20 ou 30 minutes. C’est vraiment désagréable », se désole le jeune internaute. Les propriétaires des cybercafés, quant à eux, ne savent plus quoi faire devant les plaintes de leurs clients, ni quoi leur répondre. C’est le cas du propriétaire de cybercafé basé au niveau de la place Hoche. « Mes clients déversent directement leur colère sur moi, alors que je n’y suis pour rien. Cela fait des jours que ce calvaire dure. L’interruption de la connexion est légion ces jours-ci, et même si elle revient, ce n’est qu’à faible débit, ne permettant même pas au client l’accès à sa boite de messagerie », se plaint ce commerçant, qui s’étonne en outre de l’absence de toute explication des responsables du secteur concernant la situation. En effet, pour l’heure, on n’a pas entendu à  Oran, et à travers les ondes de la radio locale, les explications des responsables sur cette mauvaise connexion, du moins pas ces deux derniers jours, où la qualité du débit est déclarée s’être « empirée », par les internautes et les propriétaires des cybercafés. Force est de constater, à travers ces défaillances de connexion au réseau Internet, à quel point cette technologie est ancrée dans les pratiques quotidiennes des citoyens, qui perdent les repères à chaque fois que la connexion fait des siennes. Cela est d’autant plus palpable dans les régions les plus reculées, où la vie est monotone, surtout en cette période d’oisiveté. Il faut dire, enfin, que c’est un véritable paradoxe, du fait qu’en temps normal, le débit devrait s’être amélioré, avec l’apport, notamment de la fibre optique, alors qu’on assiste au contraire à une véritable « dégringolade », laissant encore les usagers dans l’expectative.

Medjadji. H
Mardi 9 Juillet 2013 - 10:28
Lu 375 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+