REFLEXION

Tramway d’Oran : Vers la création de 700 emplois permanents



700 emplois directs seront créés lors de la mise en fonction du tramway d’Oran, que ce soit dans les différents métiers liés à son exploitation ou par le biais de la maintenance de ses équipements. Le tramway d’Oran, qui va entrer officiellement dans sa phase commerciale à partir  du 2 mai prochain, va générer près de 700 emplois directs dans les différents métiers liés à son exploitation et à la maintenance de ses équipements. C’est ce qu’a indiqué mardi à Oran M. Hadbi Aomar, PDG de l’entreprise du Métro-Alger, gérant de l’ouvrage de transport urbain oranais. Déjà, a-t-il indiqué, «quelque 400 jeunes ont été recrutés, notamment des diplômés par l’entreprise Tram-Nour  avec le concours de la Direction locale de l’ANEM». Ils sont actuellement en formation dans les différents métiers au niveau du poste principal de contrôle de l’entreprise Tram-Nour,  sis à Sidi Maârouf. En plus de ces emplois directs, l’exploitation du tramway d’Oran, sur le plan social, a indiqué le PDG, «va donner une nouvelle dynamique par la création  de nouveaux emplois indirects et créer par la même occasion un dynamisme et une revitalisation de la ville». Il va sans aucun doute améliorer la circulation automobile dans le centre et la périphérie d’Oran jusqu’à Es-Senia, grâce au tracé long de18 km de voies et l’itinéraire qu’emprunte ce nouveau mode de transport urbain en allégeant, d’un autre côté, le transport des personnes avec un trafic de 90 000 passagers par jour à bord de ses 30 rames.Sur place, le responsable du Métro-Alger a exposé les grandes lignes des opérations d’extension qui sont prévues ou en cours de réalisation. Il s’agit des extensions à partir d’Es-Senia jusqu’à l’aéroport international Ahmed Ben Bella sur un tronçon de 4 km, de Bir-El-Djir vers le pôle universitaire de Belgaïd  (16 km) et enfin de la localité de Benarbia vers celle d’El Hassi sur 8 km. A noter que M. Ammar Tou, ministre des Transports, était ce lundi en visite protocolaire à Oran où il a donné le coup d’envoi des essais techniques sur le dernier tronçon reliant Es-Senia à Sidi Maârouf en passant par la Place du 1er Novembre,  sur une distance de 8 km. A partir du 1er mars, il est prévu également le lancement du fonctionnent non commercial du tramway par l’organisation des opérations avec le concours de la Protection civile et d’autres directions concernées avant sa réception définitive qui est programmée pour le 2 mai prochain.

Medjadji H
Dimanche 17 Février 2013 - 10:14
Lu 1021 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+