REFLEXION

Trait D'union :Quand la balle ne tourne plus en rond !



C’est connu que le football moderne est devenu le centre de toutes les tensions et pulsions populaire et populiste du public quel qu’il soit l’origine de ces masses venues assister à de (simples ?) rencontres sportives. Qu’il s’agissent de clubs de villes ou des équipes nationales, l’attachement au maillot et aux couleurs reste très fort. En l’absence de défouloirs des jeunes et moins jeunes dans les espaces urbains et ruraux les stades concentrent désormais tous les excès d’énergies du public avide de liberté. Malheureusement, ces énergies se transforment souvent en violence dirigée contre soit l’équipe adverse ou pire encore contre son propre camp dont ses pseudo-supporters sont censés ‘’soutenir’’ même en cas de défaite. C’est en effet, ce qui s’est dramatiquement déroulé lors d’un match de Championnat de Ligue 1 à Tizi-Ouzou au stade du 1er Novembre, tout un symbole ! À l’époque des faits, l’on nous informa des conclusions de l’autopsie qui révéla qu’une « ardoise tranchante fut la cause du décès du joueur de la JS. Kabylie Albert Ebossé ». Et là, grand étonnement de l’opinion publique nationale, sérieusement un simple morceau d’ardoise détaché, aurait-il pu provoquer la mort d’un homme surtout atteint à la tête ?!  Décidément l’on vit un véritable paradoxe dans notre pays sur le plan sportif et en particulier le football, autant l’équipe nationale récolte les victoires et succès à l’échelle continentale et mondiale avec un très bon classement FIFA, redorant le blason de notre emblème nationale au point où nous serions tenté de dire que le sport-roi respire la santé, mais autant sur le plan local c’est la dégringolade avec ce drame inqualifiable et toutes les conséquences qui s’en suivent. Car il existe un véritable marasme chez nous en ce moment, avec la sanction infligée au club « mis en cause » en l’occurrence la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), jugées exagérées et sévères par l’ensemble des mordus de la balle ronde. Tous ces évènements démontrent que la balle ronde ne tourne plus en rond en nos contrées.

AS. Mohsen
Lundi 22 Septembre 2014 - 17:14
Lu 113 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+