REFLEXION

Tragédie ou comédie théâtrale



C’est une avant première dans le monde arabe, jugé publiquement et d’une façon déshonorante un dirigeant (Tyran) arabe, serait de l’utopie, mais le fait est là. Le président égyptien (l’ex rais) Hosni Moubarak sera jugé même alité ainsi que sa famille et ses proches collaborateurs impliqués et accusés de tous les griefs devant ses juges et ses victimes et publiquement devant les médias nationaux et internationaux. Mais en réalité, faut-il les croire ces égyptiens (gouvernement et une partie de leur peuple) car la comédie à l’anglaise est leur violent d’Ingres. Ils sont nés artistes et sont classés pari les meilleurs dans le monde arabe et ont été même primés pour cela. Ce procès serait –il une vraie tragédie ou simplement une comédie parmi tant d’autres pour éviter un procès pouvant discréditer toute la famille Moubarak. Si vraiment, ses bourreaux veulent le juger équitablement et d’une façon impartiale, ce serait effectivement les prémices d’une démocratie qui ne veut pas dire son nom et ce n‘est que justice rendu ou bien ce n’est qu’une vraie mascarade et une comédie de mauvais gout qui pourrait attiser encore plus le feu de braise dans lequel vit le peuple égyptien car le pou voir Moubarak en quittant le pouvoir malgré lui, a laissé ses sbires qui détiennent toujours les rênes du pouvoir derrière les coulisses. Est-ce que ce ne serait pas un beau scénario à l‘égyptienne pour faire sortir Moubarak et sa famille de l’ornière en utilisant tous les stratagèmes possible et inimaginable comme celui de Moubarak alité en pleine audience car même parmi les magistrats qui le jugent et l’administration qui gère le dossier, il n‘y aurait-il pas des agents de l’ancien système ? Ce qui pourrait nous pousser à croire que tout ce cinéma est fait pour blanchir Moubarak et ses pairs. Comment peut-il avoir l’audace de nier ses crimes et s’enorgueillir de dire qu’il n’est qu’une victime et que tout ce qu’il a fait c’était pour le bien de son pays. D’autre part, pourquoi la nouvelle classe politique (l’armée) a telle maintenu les anciens accords bilatéraux entre l’Egypte et Israël si vraiment elle voulait le changement et une vraie démocratie dans le pays car la source des problèmes dans le monde arabe c’est bien Israël car elle applique à la lettre le protocole de suprématie dans le monde mis en place lors du congrès mondial en 1905 par les Sages de Sion. On constate que tout ce qui a été fait et se fait actuellement après le printemps égyptien n’est que de la poudre aux yeux à l’égard du peuple égyptien pris comme bouc émissaire et otage d’une certaine politique. Le président déchu Moubarek est connu et considéré comme l’ami intime d’Israël ainsi que son défenseur et celui des occidentaux et plus précisément celui des Etats-Unis d’Amérique pour avoir été formé chez eux comme pilote de chasse et tout cela contre les arabes. Moubarak est et sera toujours regretté par la majorité des officiels israéliens car il défendait l’intérêt d’Israël et de ceux des occidentaux. Ceux des égyptiens qui ne regrettent pas le jugement Moubarek et ses pairs c’est bien la classe démunie, celle qui vie dans les cimetières et qui est en dessous du seuil de pauvreté. Tous les peuples arabes voudraient bien que leurs dirigeants subissent le même sort que celui de Moubarak. Moubarak sera-t-il vraiment jugé ainsi que proches selon les principes fondamentaux de la règle de droit qui est sensé être générale, abstraite et impersonnelle. C’est ce que nous révèlera l’avenir qui nous parait très incertain pour le peuple égyptien.

Benyahia El Houcine
Samedi 6 Août 2011 - 11:19
Lu 332 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+