REFLEXION

Tout sur le tramway de Mostaganem

Du tramway, on en parle assez souvent à cause des désagréments au niveau de la circulation mais, on en sait que peu de chose en vérité car il y a plusieurs chantiers et peu d’informations. Alors, nous avons voulu en savoir davantage et « Réflexion » s’est invité à la Base de vie de la Société CORSAN (CAI) qui pilote le projet Tramway de Mostaganem.



Au niveau des bureaux administratifs de la Société CORSAN, le chef de file du Groupement CAI, nous a accordé une entrevue aux termes de laquelle, nous avons pu avoir une idée  sur le point de la situation actuelle du projet de tramway. En effet, le mois sacré du Ramadhan arrive et la saison estivale aussi mais avec eux c’est les grandes vacances donc beaucoup de monde en perspective dans une ville en chantier à ciel ouvert et certainement une circulation automobile plus accrue. Ceci dit, tout d’abord si nous devons faire la description de la ligne du tramway de Mostaganem, nous dirions qu’elle se compose de 2 tronçons, à savoir : le premier reliera Salamandre à Kharrouba  sur une longueur totale de 12,2km  à parcourir en 40 minutes et comportant 20 stations (station de Kharrouba- complexe sportif Commandant Ferradj- cité universitaire 1-fac de médecine et CHU – Haï Essalam- école de la protection civile- cité universitaire 2- cité universitaire 1- Tigditt- école de l’ALN- cité El Arsa- Gare SNTF 1 du centre ville- cité Khemisti- cité Cheikh Hamada - Cité Gouaïch Charef-  cité Bendjelidjel Kaddour- route du port- cité administrative et la Salamandre) distantes les unes des autres de 650 mètres,  sachant que la capacité en  heure de pointe serait de 3 300 voyageurs/ heure/ sens. Quant à la 2ème ligne (gare SNTF2 du centre-ville - cité Abane Ramdane- cité du 5 Juillet et nouvelle gare routière), elle reliera la gare SNTF  du centre-ville à la nouvelle gare routière sur une longueur de 2 kilomètres à parcourir en près de 7 minutes avec 4 stations distantes entre-elles de 500 mètres sachant que sa capacité en heure de pointe serait de 5000 voyageurs/ heure/ sens. Il y a un dépôt principal à la Salamandre de 7 hectares qui est un grand atelier de révision de matériel roulant ; un 2ème dépôt secondaire d’1 hectare est prévu au niveau de la nouvelle gare routière pour la révision également. A signaler la construction en cours d’un grand ouvrage d’art qu’est un viaduc  qui reliera la zone d’« el Arsa » aux voisinages de la gare SNTF, avec un tablier d’une largeur de 15 mètres  et c’est au niveau de cette dernière que sera construit, sur 1,5 hectare, un poste THT haute tension (30 Kvolts) pour alimenter le tramway en énergie électrique. S’agissant des travaux d’excavation, le long de l’avenue Benyahia Belkacem, dans le sens de la cité du 5 juillet, elles ont été entreprises, par contrainte technique presque à ras de murs des habitations. Pour éviter toute atteinte aux habitations des riverains, l’entreprise Espagnole « ISOLUX CORSAN », dit avoir pris des mesures préventives et travaille à un renforcement de structure, selon une expertise, commandée par ses soins, auprès de l’organisme du CTC portant sur l’identification des  habitations à risques. Maintenant, pour ce qui est du tracé de ligne, il est signalé que la plate-forme de voie est achevée à 100%, et que les 2 voies ferroviaires sont réalisées à 40% alors qu’en ce moment, ce sont les lignes courbes et les passages de deux stations « Naftal » qui sont entamés. Dès que les voies ferroviaires seront achevées, il ne resterait que l’enchâssement des voies avec du « béton imprimé » à l’image de ce qui s’est fait pour le Tramway d’Oran, pour l’esthétique des voies. Pour ce qui concerne le matériel roulant, il se compose de 25 rames de 43 mètres quant à la définition de la couleur, elle a été choisie et retenue pour donner bonne impression avec le cadre de l’environnement immédiat. A noter que les trains du tramway ne sont pas importés mais montés par l’entreprise CITAL (entreprise d’économie mixte Alston et l’entreprise du métro d’Alger). Comme nous l’avons signalé plus haut et pour faciliter le flux piétonnier, plusieurs passerelles ont été installées en différents endroits sensibles. Point capital, afin de faciliter la circulation automobile et de la rendre plus fluide, à partir du mois de mai, il sera procédé à des travaux d’ouverture de huit (8) carrefours, selon un planning d’exécution de travaux d’aménagements et ceci, qui débuteront le 8 mai 2016 et  qui prendront fin aux environs du 22 mai 2016. Enfin, et bizarrement ce n’est que maintenant que l’entreprise Espagnole « ISOLUX CORSAN », chargée de la réalisation du projet, nous dit avoir installé un « kiosque de communication » aux citoyens près du point de passage à niveau SNTF de Beymouth. L’ouverture de ce « Kiosque » coïncide avec l’édition d’un dépliant de vulgarisation qui illustre le design final du tramway (trains) et de la ligne avec l’ensemble des stations de voyageurs. Ce dépliant en question est mis gratuitement à la disposition des citoyens de Mostaganem.

Younes
Mercredi 4 Mai 2016 - 17:45
Lu 4132 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+