REFLEXION

Tlemcen : Un trou d’un milliard de centimes au CPA de Maghnia

Une émigrée résidante à l’étranger originaire de Maghnia s’est rendue dernièrement au Crédit Populaire d’Algérie (CPA) de la dite ville pour retirer de l’argent. Son compte était suffisamment alimenté et contenait la somme de 272 millions de centimes.



Tlemcen : Un trou d’un milliard de centimes au CPA de Maghnia
Elle se présente donc au guichet pour opérer le retrait prévu, remet le chèque libellé en son nom d’un montant de 272 millions de centimes et attend. Après vérification le préposé au guichet lui annonca à son regret que le compte n’est pas alimenté et que cette somme a déjà été retirée depuis quelques mois. Abasourdie par ce qu’elle venait d’entendre, la cliente se met dans tous ses états et déclare qu’elle n’a effectué aucune opération de retrait depuis plus de deux années, justifiant ses déclarations par la présentation de toutes les pièces administratives qu’elle détenait. Saisi du problème, le directeur du CPA a établi un rapport détaillé de la situation et le transmit à la tutelle, et suspend immédiatement l’agent suspecté, qui demeure pour l’instant en fuite. Ce dernier a pris la tangente bien avant que la justine ne se saisisse du dossier. Par ailleurs, l’enquête déclenchée a permis de constater d’autres dégâts causés au préjudice de la banque et de la clientèle. Ainsi, un trou d’un montant de 1 milliard de centimes a été découvert, dont a été à l’origine le mis en cause avec la complicité de plusieurs personnes non encore identifiées. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’indélicat agent aurait réussi à soutirer un montant de 559 millions de centimes et 10.000 euros pour les transférer au compte d’un autre émigré, âgé de 80 ans originaire de la commune de Hammam Boughrara. Il en ressort des érsultats des investigations menées, qu’il s’agit bel et bien de tout un réseau faisant plusieurs victimes dont un propriétaire d’une station de services implantée à Boukanoune, où un trou de 200 millions de centimes a été découvert à son compte. A l’heure actuelle, l’affaire n’a pas connu son épilogue, mais suit son cours pour connaître les tenants et les aboutissants.

F.Haddadi
Jeudi 20 Août 2009 - 08:00
Lu 1525 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+