REFLEXION

Tlemcen :De hauts cadres de la police derrière les barreaux depuis 2005. L’ex-chef de la sûreté de wilaya de Tlemcen devant le juge



Tlemcen :De hauts cadres de la police derrière les barreaux depuis 2005. L’ex-chef de la sûreté de wilaya de Tlemcen devant le juge
L’affaire liée au trafic de drogue dont est impliqué l’ex-chef de sûreté de wilaya de Tlemcen, S. Mohamed, sera jugée le 24 aout 2009 devant la Cour Sidi-Bel-Abbès. Il comparaitra également à ses côtés l’ex-chef de sûreté de daïra de Maghnia en l’occurrence DJ. Jillali et trois autres inspecteurs de police et agents de l’ordre, tous impliqués dans une grande affaire de trafic de drogue, qui sans doute a été manipulée par des réseaux internationaux de trafic de drogue dont pas de responsables y ont été mêlés bon gré mal gré. Cette importante affaire qui était liée à priori au nom de « ould el anzi » ce dernier qui a été disculpé par la cour de Tlemcen en 2005. A l’époque des faits, il a été découvert un véhicule de marque « Renault 25 », stationné devant le domicile du dénommé « ould el anzi » dissimulé à son intérieur une quantité de 2 qx et 70 Kg de kif traité.
Selon les premiers éléments de l’enquête, il a été démontré que cette affaire était liée à un piège monté de toute pièce par un autre réseau qui était en conflit avec « ould el anzi » et que ce réseau voulait à tout prix essayer d’immiscer ce dernier dans cette affaire de trafic de drogue en complicité avec l’un des agents de l’ordre, incriminé d’avoir biffé intentionnellement le registre des communications téléphoniques qu’avaient échangé le chef de sureté de wilaya et 4 officiers de la justice, ce qui avait abouti à leur incarcération. Cette affaire s’est dégénérée en prenant des proportions dangereuses et aurait abouti à l’évincement et l’arrestation du directeur de la sureté de wilaya qui se trouve en prison de Remchi. Par contre le chef de sureté de daïra de Maghnia et trois autres fonctionnaires avaient bénéficié de la liberté provisoire qui a duré 24 mois. Cette affaire a aussi arraché plusieurs autres inculpés entre autre un chauffeur et un jeune natif de Maghnia, un ex policier, en plus de la bande de « ould el Houari », qui se trouvent sous mandat de dépôt. Cette affaire qui a soulevé beaucoup d’interrogations, a vu défiler beaucoup de noms de personnes connues à Maghnia, et attiré une centaine de témoins, un prix fort à payer par les représentants de l’ordre qui se trouvent aujourd’hui victimes de conflits internes entre les barrons du trafic de drogue. Pour rappel, ce fameux dossier a été transféré hors de la wilaya de Tlemcen vers la cour de sidi bel Abbès de peur d’être manipuler administrativement par des imprudents.


Réflexion
Mardi 18 Août 2009 - 08:00
Lu 1134 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+