REFLEXION

Tindouf : Condamné à un an de prison pour « prosélytisme »



La loi de 2006 sur le prosélytisme vient d’être appliquée à Tindouf. Accusé d’avoir tenté de « convertir » un collègue, un chrétien vient d’être condamné à un an de prison. Ibouène Mohamed avait été condamné à un an de détention et à une amende de 500 euros pour avoir parlé de sa foi sur son lieu de travail. Ibouène, originaire du nord de l’Algérie, travaillait pour une multinationale basée à Tindouf. Au cours d’une conversation avec un collègue il en est venu à parler de Dieu et de la foi. C’est à la suite de cet échange que son collègue a porté plainte contre lui, l’accusant d’avoir essayé de le convertir au christianisme.Selon la loi de 2006, cette offense est passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans.Malgré la pression exercée par la communauté internationale, notamment par le Parlement européen et par des ONG telles qu’Amnesty International, l’Algérie n’a pas renoncé à cette loi.                 

Ismain
Samedi 9 Février 2013 - 11:10
Lu 393 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+