REFLEXION

Tigditt : Insalubrité et laisser aller



Tigditt : Insalubrité et laisser aller
Ces dernières années les citoyens de la cité Tigditt,  se plaignent de l’insalubrité et du laisser aller de certains habitants qui n’on aucune considération pour les autres  et surtout concernant ces marchands de fruits et légumes qui, après avoir liquidé leur marchandise  ne font pas le ménage et laissent des montagnes d’immondices derrière eux. Selon des citoyens écœurés de cette situation se disent choqués du comportement de ces marchands qui n‘ont aucun respect  pour le voisinage, et surtout ce qui les désole c’est qu’ils ont dénaturé la placette de Souika qui est l’histoire et qui a perdu définitivement de son attrait. Il est vrai que cette placette tôt le matin est envahie par les marchands de fruits et légumes qui se sont accaparés au vu et au su des autorités qui ne veulent pas bouger le petit doigt pour mettre fin au calvaire vécu. Un environnement devenu malsain de par la prolifération de rongeurs devenant ainsi un facteur de risque pour la santé des enfants surtout. Ainsi et selon de nombreux témoins, cette cité connaît depuis quelques mois déjà une inquiétante vétusté aux abords des habitations, laquelle a engendré un vivier pour les rongeurs, les insectes et autres fléaux surtout en saison estivale du fait que personne ne veut prendre ses responsabilités et que celle-ci ressemble à  une véritable décharge  à ciel ouvert après le départ de ces marchands d’où les odeurs pestilentielles qui empoisonnent l’atmosphère: ‘’Certains habitants n’hésitent pas à jeter leurs ordures un peu partout, et ce, dans l’impunité la plus totale, du fait que les pouvoirs publics ferment les yeux sur cet état de faits qui nuit à tous les citoyens qui font preuve de respect et à voir ce décor  l’on est enclin à mettre tous les habitants dans un même panier nous dira un résident de cette cité, pour preuve les tas d’ordures jetés pêle-mêle au pas des portes et le long du mur de l’ancien cimetière de Sidi Maazouz . Les services de l’APC quant à eux, et d’après les avis de la population, passent quotidiennement surtout depuis le scandale des cimetières qui a secoué la ville de Mostaganem nous dira un citoyen: ‘’Les éboueurs font leur travail convenablement !’’, affirment aussi bon nombre de citoyens interrogés. Avant d’ajouter : Les autorités doivent sanctionner les contrevenants qui ne veulent pas changer de comportement, car l’hygiène est l’affaire de tous  et les mœurs doivent changer, sinon l’on va tout droit vers l’anarchie ont-ils signalé.  

Benyahia Aek
Samedi 14 Avril 2012 - 10:58
Lu 459 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+